Formule 1

Masi justifie la clémence de la FIA sur les sorties de piste de Verstappen et Bottas

A quoi peuvent bien servir les plots posés par la FIA… ?

Recherche

Par Alexandre C.

21 juin 2021 - 17:15
Masi justifie la clémence de la FIA (...)

Avant la course en France, Michael Masi, le directeur de course de la FIA, avait réuni les pilotes, leur expliquant les consignes en cas de franchissement des limites de piste au Paul Ricard. Au virage 2 ou au virage 4, il fallait par exemple, en sortant au large, veiller à contourner un plot ou une signalétique afin de rejoindre la piste en toute sécurité - comme c’est souvent le cas sur les tracés modernes – par exemple à Sotchi – au calendrier.

Or la FIA n’a sanctionné, durant le Grand Prix, aucun contrevenant à cette règle au Castellet – en dépit de plusieurs infractions.

Max Verstappen est par exemple dès le départ parti au large au virage 2… après son erreur de freinage. Le pilote Red Bull n’a pas contourné le plot comme il le devait, rejoignant la piste en 2e position derrière Lewis Hamilton. S’il avait contourné les plots dans la zone de dégagement il serait sans doute ressorti derrière Valtteri Bottas, voire plus loin encore.

Pourquoi alors Max Verstappen n’a-t-il pas été sanctionné ? M.Masi s’expliquait après-course sur ce premier incident.

« On a vu Max sortir dans cette zone l’autre jour, et il était clair qu’il aurait été physiquement impossible d’arriver à cet endroit, de manœuvrer, [pour passer par le plot] et de revenir en piste, car cela dépend de la trajectoire d’arrivée. »

« Les plots sont placés là en fonction de ce qui été historiquement la trajectoire la plus commune de sortie d’un virage et de retour. On a regardé et on a jugé que dans cette circonstance, il était clair que Max avait ralenti, perdu une position, rejoint le virage d’une manière sûre, et donc aucune autre action n’était nécessaire. »

Un autre pilote contrevenant n’a pas été sanctionné : Valtteri Bottas, cette fois au virage 4. Lui non plus, sortant de piste après une erreur de freinage, n’a pas contourné les plots sur la gauche, dans la zone de dégagement, avant de rejoindre la piste. Et pourtant aucune enquête n’a été ouverte par les commissaires.

Là encore M.Masi a pu s’expliquer... en précisant que Valtteri Bottas avait en fait écopé d’un « avertissement » non signalé par la réalisation TV.

« Il a été jugé que lorsque Valtteri est sorti au point de corde du quatrième virage, il a probablement fait la chose la plus sûre dans ces circonstances, a perdu une quantité significative de temps et a rejoint la piste de manière sûre. Donc, il a été jugé qu’aucune autre action n’était nécessaire. »

« Cependant, cela a été compté comme l’un de ses, disons, ’trois jokers’ vers un drapeau noir et blanc, ce que vous ne voyez évidemment pas sur un écran. Mais c’était certainement l’un des trois qui a été pris en compte, qui était son seul pendant la course. »

Les pilotes en somme sont prévenus : en cas de franchissement des limites de piste, ils pourraient ignorer à l’avenir le contournement des plots s’ils perdent assez de temps.

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less