Formule 1

Masi explique pourquoi l’herbe artificielle a disparu à Spa

Cela n’a pas de lien avec la F1

Recherche

Par Emmanuel Touzot

1er septembre 2020 - 10:02
Masi explique pourquoi l’herbe (...)

Le circuit de Spa-Francorchamps a vu disparaître ses dégagements en astroturf, l’herbe artificielle, qui ont laissé place à des bords de piste goudronnés. Si cela a été noté et regretté par plusieurs acteurs de la F1, le directeur de course Michael Masi explique que cela est lié à la volonté de Spa d’accueillir des courses de moto.

"Ce n’est pas un secret que le circuit de Spa travaille pour avoir sa licence FIM et pour faire venir des motos, et l’herbe artificielle n’en fait pas partie, c’est pour ça que ça a été enlevé" a expliqué Masi. "Cela pardonne peut-être davantage dans certaines zones, mais nous avons aussi vu pour les limites de la piste que nous avons mis d’autres mesures en place cette année."

"Les limites de la piste ont été surveillées ici de la même manière qu’ailleurs, en utilisant des capteurs. Nous avons un certain nombre de ces boucles et nous avons toute la vision à laquelle nous avons accès grâce aux caméras de surveillances, aux caméras embarquées ou à la diffusion. Et l’on combine ces outils."

Les vibreurs saucisses, qui ont causé une fracture d’une vertèbre à Sean Gelael à Barcelone en F2, et sont controversés depuis l’an dernier à Monza, où ils avaient provoqué une impressionnante sortie de piste d’Alex Peroni dans la Parabolica. Masi explique que certains sont encore présents en bord de piste, mais plus dans la parabolique.

"Pour ce qui est de Monza, il y a plusieurs vibreurs saucisses qui y sont encore. Il y a d’autres mesures alternatives que nous avons utilisées pour les limites de la piste et que nous utiliserons ce week-end. Il y aura deux boucles dans la Parabolique, dans le dernier virage. Nous verrons comment ça se passe, je ne pense pas que ça fonctionne pour tout, il y a une solution appropriée pour chaque zone."

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less