Formule 1

Masi explique l’amende de Hamilton pour le harnais défait

La FIA veut "envoyer un message" à tous les pilotes

Recherche

Par Emmanuel Touzot

18 novembre 2021 - 10:03
Masi explique l’amende de Hamilton (...)

Michael Masi a expliqué les raisons pour lesquelles Lewis Hamilton a été pénalisé d’une amende de 5000 euros au Brésil, après avoir défait son harnais pendant le tour d’honneur dans le but de brandir le drapeau du pays.

Les commissaires ont jugé qu’ils comprenaient les raisons pour lesquelles Hamilton faisait cela, mais ont rappelé que c’était dangereux pour le pilote de défaire son harnais pendant un tour en piste.

Cela a évidemment rappelé ce qu’avait fait Charles Leclerc l’an dernier. Pensant devoir abandonner, le Monégasque avait défait son harnais avant de reprendre la piste. Il avait roulé deux tours sans cette protection et avait même dépassé les 300 km/h dans ces conditions.

Il n’y avait eu aucune sanction a posteriori, comme ça a été le cas pour George Russell il y a deux semaines, au Mexique. Le pilote Williams F1 a avoué avoir légèrement défait son harnais pour des raisons de confort.

Le débat sur Hamilton était déjà vif à l’époque de Charlie Whiting, notamment après l’accident qu’avaient eu Sebastian Vettel et Lance Stroll dans le tour de rentrée au stand à Sepang, prouvant que des incidents pouvaient avoir lieu à ce moment.

Les commissaires avaient expliqué vouloir montrer l’exemple aux jeunes pilotes, ce que confirme le directeur de course : "Evidemment, tout le monde connait la règle, ça a été discuté avant également je dirais il y a 18 mois" rappelle Masi.

"Et puis je suis bien conscient que cela a été discuté à l’époque de Charlie Whiting, on a rappelé aux pilotes que, évidemment, pendant les tours de rentrée au stand, il n’y a aucun problème à desserrer leur harnais, mais qu’ils doivent rester complètement attachés."

"Et c’est un élément de sécurité. Je pense que les commissaires ont été très clairs dans leur décision, il ne s’agit pas du tout d’arrêter les célébrations. Mais au sommet du sport auto, c’est une question de sécurité, mais c’est aussi envoyer un message disant que ce type de comportement n’est pas acceptable."

De nouveau, on ne comprend donc pas la différence de traitement de la part de Masi et des commissaires entre Hamilton, qui défait son harnais en tour de décélération, ou des pilotes comme Leclerc et Russell roulant en course avec un harnais détaché ou plus lâche. La FIA doit, là aussi, adopter une ligne de conduite stricte et régulière.

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less