Marsouinage : La directive technique repoussée au GP de Belgique

La Commission F1 a abordé ce sujet et les moteurs pour 2026

Recherche

Par Emmanuel Touzot

8 juillet 2022 - 15:03
Marsouinage : La directive technique

La Commission F1 s’est réunie ce vendredi matin sur le Red Bull Ring, en marge du Grand Prix d’Autriche. Les équipes, la F1 et la FIA ont notamment abordé la directive technique qui doit être mise en place pour limiter à la fois l’oscillation des monoplaces, mais aussi la flexibilité de la partie arrière du plancher.

La directive technique limitant ces deux caractéristiques devait s’appliquer à partir du Grand Prix de France, selon les précédentes explications de la FIA. Finalement, la F1 a décidé de repousser l’application de cette règle au Grand Prix de Belgique, après la pause estivale.

"Une discussion a eu lieu concernant le projet de directive technique qui traite des problèmes de sécurité liés à l’oscillation verticale des voitures" peut-on lire dans le rapport de réunion de la Commission, publié par la Formule 1.

"A la suite du retour d’information et à la consultation des équipes, et afin de permettre aux équipes d’apporter les mises à jour nécessaires aux planches et aux patins, ce qui garantira une application équitable de la métrique utilisée pour mesurer cette oscillation dans toutes les voitures, la mise en œuvre du projet de directive technique remis aux équipes avant le Grand Prix de Grande-Bretagne entrera en vigueur à partir du Grand Prix de Belgique."

Les contrôles se poursuivront quand même d’ici là, et la F1 a également discuté de l’application de cette directive dans le Règlement Technique pour 2023. Le comité technique aura pour mission d’intégrer ces paramètres dans le règlement l’année prochaine.

De plus, la Commission F1 a continué à parler du règlement moteur pour 2026. Les discussions avancent visiblement de manière positive, puisque la F1 a confirmé que "le règlement est proche de la finalisation".

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos