Formule 1

Marlboro en F1, c’était lui : John Hogan disparaît, son héritage restera

Le fondateur du sponsoring moderne en F1

Recherche

Par Alexandre C.

4 janvier 2021 - 17:50
Marlboro en F1, c’était lui : John (...)

John Hogan, emporté par la Covid-19 hier dimanche, laissera une trace majeure dans l’histoire de la F1 – jouant un rôle similaire à celui de Bernie Ecclestone, pour faire passer la F1 de « sport de chevaliers » à « sport de financiers », à l’envergure marketing et financière globale.

John Hogan, c’est en effet l’homme, à partir des années 70, qui a amené le sponsoring en F1 à une autre échelle, avec la fameuse marque Marlboro qui s’est affichée sur les McLaren (puis sur les Ferrari) durant tant d’années.

Le rôle de John Hogan ne doit ainsi pas être sous-estimé. C’est son alliance avec Ron Dennis qui a porté McLaren au niveau que l’on sait, en posant les fondations de l’équipe indestructible des années 80. Grâce à Marlboro, Hogan a ainsi fait progresser le budget de McLaren de 850 000 livres (en 1976, année du titre de James Hunt) à plus de 2 millions, au début des années 80. La paire Senna-Prost porta le budget à un tout autre niveau encore : 50 millions (mais Honda finançait alors plus que Marlboro).

C’est aussi Hogan qui a lancé le programme « jeunes pilotes » de Marlboro, qui a permis par exemple de découvrir Mika Hakkinen.

En 2015, Hogan rappelait l’importance de son rôle à Woking...

« Ron Dennis était tellement déterminé à ce que McLaren non seulement gagne mais domine. Et il a réalisé que la seule façon de le faire était de dépenser plus que Ferrari. »

« C’était sa philosophie simple et elle a été couronnée de succès. Il s’est mis à chercher l’argent - chez nous et ailleurs. »

Hogan n’était pas qu’un homme de marketing pur. En 2003, il devint même, très brièvement, le directeur sportif d’une équipe Jaguar alors très instable.

Hogan connaissait bien le sport automobile, puisque chez Coca-Cola, il avait tenu à soutenir la carrière d’un certain James Hunt en F3 par exemple, ou avec l’écurie Rondel (alors dirigée par Ron Dennis et Neil Trundle) en F2. C’est d’ailleurs Hogan qui a réussi à attirer Hunt chez McLaren.

Enfin, Hogan était un proche de Zak Brown – il avait été consultant pour l’entreprise Just Marketing International, dirigée par le PDG de McLaren Racing.

Zak Brown a d’ailleurs rendu hommage à Hogan par deux tweets : « Profondément attristé par le décès de John Hogan ce matin après un courageux combat contre les effets du Covid. John était un gentleman, un pionnier et une légende du sport automobile et de la Formule 1. Sur le plan personnel, il était un mentor et un ami brillant. Je ne serais pas où je suis aujourd’hui sans John Hogan et il y en a beaucoup dans le sport qui pourraient dire la même chose. Respecté par tous, il m’a appris beaucoup de choses et conseillé avec sagesse. Mes plus sincères condoléances à Annie, Ally et Andrew. RIP Hogie. »

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less