Marko tacle Perez : Il est ’déjà en vacances’ et ’trop loin de Verstappen’

Des tensions chez Red Bull Racing

Recherche

Par Olivier Ferret

31 juillet 2022 - 09:53
Marko tacle Perez : Il est 'déjà (...)

Il a peut-être signé un nouveau contrat de deux ans jusqu’à fin 2024, mais Sergio Perez n’a pas échappé à un 2e tacle consécutif du consultant de Red Bull, le Dr Helmut Marko.

"Il est trop loin de Max pour le moment," constate l’Autrichien de 79 ans en Hongrie après les qualifications.

Ce tacle intervient juste une semaine après que le Mexicain ait également été critiqué par Marko pour la manière dont il a géré la safety car virtuelle au Paul Ricard.

"C’est vraiment dommage que Checo dorme. Une troisième place certaine a été perdue à cause de ça. Peut-être qu’il a bu trop de tequila hier soir," avait-il dit.

En Hongrie hier, Max Verstappen a subi un problème de moteur et prendra le départ de la course de dimanche depuis la dixième place. Perez, quant à lui, n’a même pas été en Q3 dans la voiture sœur.

"C’était également une situation difficile lors de toutes les séances libres pour Perez, nous devons donc nous asseoir ensemble. La pause estivale n’a pas encore commencé, mais Perez semble déjà être en vacances. Nous devons lui parler et il devrait continuer à partir sur les mêmes réglages que Max dès le début d’un week-end."

Marko a déclaré que Perez devait être "en meilleure forme" dès la toute première séance libre à l’avenir.

"Si vous avez déjà une seconde de retard, vous ne pouvez pas rattraper. Et nous l’avons vu lors de certaines courses l’année dernière également. Nous nous sommes débarrassés de ce phénomène l’année dernière et là ça revient. Nous devons donc nous assurer que le même calme revient maintenant de son côté du garage."

Marko, cependant, a déclaré que ce n’était pas la faute de Perez si la FIA avait d’abord supprimé puis rétabli l’un des temps au tour du Mexicain pour une infraction aux limites de la piste.

"Ce cinéma doit s’arrêter. Soit vous avez mis en place des contrôles efficaces, soit vous n’en avez pas. Nous avions ça en Autriche et en France également et c’est inacceptable."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos