Formule 1

Marko pense que Verstappen peut jouer le titre

Il juge également les performances de Ferrari et Mercedes

Recherche

Par Emmanuel Touzot

28 avril 2019 - 12:39
Marko pense que Verstappen peut (...)

Helmut Marko est sous le charme de Max Verstappen en ce début de saison 2019, alors que le Néerlandais a terminé sur le podium de la course d’ouverture, à Melbourne, avant de boucler les deux courses suivantes au pied du podium.

Selon l’Autrichien, son pilote peut encore jouer le titre mondial si l’équipe progresse. Pour le titre constructeurs, il pense que la période d’adaptation de Pierre Gasly à sa nouvelle équipe ne donne aucune chance à Red Bull de rafler la mise, mais il semble réellement optimiste du côté de la couronne pilotes.

"Notre objectif est toujours le titre mondial" assure Marko. "Nous sommes encore dedans. Max a été sensationnel jusqu’ici et a fait le maximum possible. Avec un nouveau pilote, nous savions que ce serait difficile au championnat constructeurs. Mais Max a marqué deux fois plus de points que sur la même période l’an dernier."

Il juge les progrès réalisés sur la voiture : "Nous avons un nouveau moteur pour Bakou, qui a plus de puissance, mais pas significativement. Nous avons aussi fait un petit pas en avant du côté du châssis, et les grosses évolutions arrivent dans deux semaines à Barcelone."

Il ne veut surtout pas sous-estimer Ferrari dans la quête des titres mondiaux, même si la Scuderia ne vit pas un début de saison évident : "Ils nous ont surpris avec leurs consignes arrivant relativement tôt, mais ils ont aussi les plus gros problèmes à mettre les pneus - très sensibles - dans la fenêtre de fonctionnement. Quand ils y parviennent, ils ont une fusée."

Quant à Mercedes, il pense que c’est une nouvelle fois l’équipe qui parvient le mieux à tirer le maximum de ses performances, mais surtout des conditions de course, en ne commettant aucune erreur : "Ils n’ont pas la voiture la plus rapide mais ce sont les seuls à être réguliers. Ils sont rapides avec chaque composé pneumatique. Nous devons le reconnaître, même si je n’aime pas ça."

Red Bull

expand_less