Formule 1

Marko : Il faut ’saluer’ la décision de Masi d’avoir relancé la course à Abu Dhabi

La provocation du Docteur juste avant Noël

Recherche

Par Olivier Ferret

24 décembre 2021 - 08:28
Marko : Il faut ’saluer’ la décision (...)

Le conseiller de Red Bull, Helmut Marko, ne manque jamais de provoquer dans les médias et sa dernière sortie juste avant les fêtes risque de faire réagir.

S’il a critiqué lui aussi, comme Toto Wolff, les décisions inconstantes de la FIA cette année, et que le système est à revoir, il estime toutefois que le directeur de course de la F1, Michael Masi, devrait être salué pour la décision prise à la fin du Grand Prix d’Abu Dhabi de finir la course sous drapeau vert.

"Notre équipe a agi de manière sensationnelle sous cette voiture de sécurité. Nous sommes immédiatement passés sur les pneus tendres, et oui, Hamilton n’avait aucune chance de réagir. Nous aurions fait le contraire de lui."

"Nous avons eu ce tour sous drapeau vert qui a pu faire fonctionner ce pari. Mais il faut saluer Michael Masi, qui a voulu terminer le Grand Prix dans des conditions de course."

"Avec l’IndyCar ou la NASCAR, par exemple, il y a une règle selon laquelle ils ajoutent même un tour pour que la course puisse se terminer sous drapeau vert. Il y avait cinq voitures entre les deux et il les a simplement renvoyées là où il le faut pour que ce dernier tour ait un sens. C’est l’arbitre, il en a le droit et s’il décide ainsi, alors c’est valable."

Petite correction sur les propos de Marko : c’est effectivement vrai en NASCAR mais pas en Indycar.

"Je pense que Masi a réagi de la bonne manière en libérant la course, dans l’esprit du sport," ajoute Marko. "Que nous étions les bénéficiaires et Mercedes les perdants, c’est un fait.

"Les voitures n’ont pas dépassé plus tôt parce qu’il y avait encore des commissaires sur la piste. Une fois de retour dans leur position de sécurité, il n’y avait aucune raison de ne pas leur faire signe de passer."

"Que Mercedes soit agacée, déçue, c’est plus que compréhensible. Et aussi le processus, en première réaction, c’est également compréhensible de s’en prendre à Masi. Mais il a bien agi au final."

Dans sa "chance", Marko est aussi soulagé que ce n’est pas Perez ou un pilote AlphaTauri qui a mis sa voiture dans le mur et provoqué une voiture de sécurité pour aider Max Verstappen, d’une manière similaire à ce qui s’était produit lors du scandale du crashgate de Singapour en 2008 chez Renault F1.

"En fin de course, dans l’équipe, il était clair pour nous que nous avions besoin d’une voiture de sécurité pour renverser la situation. Il se serait passé beaucoup de choses si Yuki [Tsunoda] avait causé cet accident et non Latifi !"

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less