Marko est ’plus simple avec les pilotes que les gens ne le pensent’

"Il jette les gens, oui, mais..."

Recherche

Par Olivier Ferret

24 janvier 2022 - 08:23
Marko est 'plus simple avec les (...)

Le pilote junior de Red Bull, Juri Vips, a tenu à revaloriser la réputation de son patron, le Dr Helmut Marko, qui est loin d’être une sorte de figure machiavélique dans son rôle de responsable de la filière jeunes pilotes de la marque

Marko a la réputation d’être une personne difficile à satisfaire, à la fois en tant que directeur des opérations en sport automobile de Red Bull et en tant que responsable des pilotes et de l’académie des jeunes.

L’Autrichien a pris un certain nombre de décisions impitoyables au fil des ans qui ont affecté (entre autres) Jean-Eric Vergne, Jaime Alguersuari, Daniil Kvyat, Pierre Gasly ou encore Alex Albon, qui se sont tous retrouvés exclus de l’équipe Red Bull.

Mais Vips, pilote de Formule 2, qui espère un jour devenir un coéquipier potentiel de Max Verstappen, insiste sur le fait que Marko est le genre de personne qui dit à un pilote où il en est plutôt que de jouer à des jeux et lui faire miroiter des baquets Red Bull ou AlphaTauri.

"Il est plus simple avec les pilotes que les gens ne le pensent. Il va vous mettre la pression mais si vous vous débrouillez bien, alors il est très gentil et très direct. Faites le boulot, et tout va bien."

"C’est le truc avec l’équipe Red Bull Junior. Si vous n’êtes pas bon, vous pouvez être expulsé. Mais si vous avez le niveau, vous arrivez en F1."

"Il jette les gens, oui. Mais pourquoi voudriez-vous garder et payer des pilotes qui ne seront pas dignes de la F1 ? Ils ne veulent que les meilleurs talents et je pense que c’est la bonne approche. Ils gardent les meilleurs et ils leur donnent leur chance."

"Je n’aurais pas pu continuer à courir sans Red Bull. Ils m’ont donné cette opportunité," souligne l’Estonien.

Ailleurs, chez Alpine F1, un autre jeune pilote a des éloges sur une autre personne controversée parfois dans le paddock. Guanyu Zhou tient en effet à remercier Fernando Alonso.

"Fernando m’a beaucoup aidé. Au cours des trois ou quatre dernières années, c’est lui qui m’a le plus conseillé, il est loin de ne penser qu’à lui comme on peut parfois l’entendre."

"Nous avons fait une Libre 1 ensemble (en Autriche) et il me donnait des détails sur sa F1, me parlait de la surface et des bosses, et nous avons parcouru les graphes lors du briefing de l’ingénieur de course ensemble. Il m’expliquait tout."

Red Bull

Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos