Formule 1

Mallya perd en appel pour éviter son extradition

Il doit être jugé en Inde

Recherche

Par Emmanuel Touzot

21 avril 2020 - 08:47
Mallya perd en appel pour éviter son (...)

Vijay Mallya a été le fondateur de Force India et son propriétaire pendant dix ans, avant que l’équipe ne soit mise en administration durant l’été 2018. Pendant cette décennie, l’homme d’affaires a eu de nombreuses affaires légales à gérer, notamment pour des problèmes liés à sa compagnie aérienne Kingfisher Airlines.

Celle-ci s’était effondrée en 2012 avec des dettes s’élevant à un milliard d’euros. Mallya avait vu son passeport révoqué et vit au Royaume-Uni depuis cette période. Il avait proposé un remboursement mais les autorités indiennes avaient refusé et voulaient le voir répondre à la justice du pays.

Arrêté en 2017 par les autorités britanniques, il avait vu ses avoirs être gelés à hauteur de plus d’un milliard d’euros. Il doit être extradé vers l’Inde mais avait fait appel pour ne pas l’être, et il a perdu cet appel devant le tribunal britannique.

"Nous avons jugé qu’il y avait une preuve prima facie à la fois de fausse déclaration et de complot, et donc il y a aussi une affaire prima facie de blanchiment d’argent" a statué la justice britannique.

Mallya peut désormais faire appel devant la Cour suprême britannique si ses défenseurs parviennent à trouver des points à clarifier sur le jugement d’appel initial rendu.

Racing Point F1 - Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less