Malgré son podium, Hamilton évoque ses regrets après la course à Singapour

Il est toutefois resté sur la piste, pas son coéquipier

Par Alexandre Combralier

18 septembre 2023 - 10:05
Malgré son podium, Hamilton évoque (…)

On a pensé à un moment donné, lors du Grand Prix hier à Singapour, que Lewis Hamilton pourrait dépasser George Russell, et jouer la victoire…

Il n’en fut rien et le septuple champion du monde est finalement resté derrière son coéquipier… avant de le voir emboutir le mur.

Lewis Hamilton a donc récupéré un podium et la 3e place au classement pilotes. Alors même qu’il ne semblait pas être dans la Mercedes la plus rapide du week-end.

Hamilton a donc vécu un dimanche meilleur qu’espéré – mais ses regrets portaient surtout sur le samedi.

« Ce qui m’a le plus déçu, c’est que George était si proche de la pole position. J’aurais dû être en pole… »

« Mais nous avons fait une bonne course. La course s’est déroulée de manière assez évidente. L’équipe a fait du bon travail avec la stratégie. »

« Je suis dans mon élément en course. Il faut juste que les qualifications s’améliorent. George a été lui excellent tout au long du week-end. »

Lewis Hamilton est même très dur avec lui-même sur sa performance sur un tour.

« Ce n’est clairement pas la voiture qui est en cause. George était sur la première ligne. C’est moi, mon style de conduite, les changements que je fais peut-être. Il y a beaucoup de choses différentes, je dois donc me pencher sur la question. »

« Naturellement, je garderai la tête baissée, je continuerai à pousser et je ne serai pas satisfait tant que je n’aurai pas retrouvé ma place. »

Une stratégie presque payante

Lewis Hamilton a suivi son coéquipier et a profité de la voiture de sécurité virtuelle pour rentrer aux stands, passer à une stratégie à deux arrêts, avec des mediums neufs. Le pari agressif a presque valu à Mercedes un doublé...

Le Britannique ne peut que valider la stratégie de son équipe.

« En tant qu’équipe, nous avons pris des risques à la fin et nous avons tenté notre chance. J’aime que l’équipe fasse cela. »

« Il fallait probablement 5 à 10 tours de plus et je pense que nous les aurions rattrapés. »

« Nous devions prendre le risque, avoir une chance d’essayer de dépasser certains de ces gars et d’aller chercher la victoire. Nous avions un très bon rythme. L’équipe a fait du bon travail. »

« George était deuxième à ce moment-là, et peut-être que si j’avais été dans sa position, je serais resté en piste et j’aurais au moins gardé la McLaren derrière. Mais nous avons tenté le coup. Et c’était vraiment amusant de chasser ces gars-là. Mais comme l’a dit Lando, il était trop difficile de les dépasser à la fin. »

Pourtant Lewis Hamilton semblait avoir le rythme, en fin d’épreuve, pour tenter une attaque sur George Russell...

« En me basant sur nos temps, je pense que j’avais environ une demi-seconde d’avance en termes de rythme. Mais c’était juste... C’est tellement difficile de doubler ici, il faut avoir une seconde et demie d’avance en rythme sur la voiture qui nous précède. Et ce qui était vraiment surprenant, c’est que le pneu dur n’avait pas chuté en performance autant que nous l’aurions pensé, et nos pneus médiums ont également perdu beaucoup de performance. »

Avec une meilleure qualification, la victoire aurait été donc jouable avec le recul ?

« Carlos avait un très bon rythme. Je ne peux donc pas dire qu’il aurait été facile de gagner. Mais notre voiture était très forte. Je pense que si je m’étais mieux qualifié, nous aurions été mieux placés. »

« Mais lorsque vous séparez un peu plus les voitures, il est vraiment difficile de travailler contre deux autres pilotes d’une autre équipe. Je dois donc faire mieux. »

L’expérience a donc parlé en fin de Grand Prix : George Russell a craqué sous la pression et la frustration, pas Lewis Hamilton. Lewis veut consoler cependant son jeune coéquipier...

« Nous essayons tous d’être parfaits au millimètre près et il est très, très facile de faire des erreurs, il est très facile aussi pour chacun d’entre nous d’être dans la position dans laquelle George se trouvait. Il a conduit de manière phénoménale tout au long du week-end, c’est donc vraiment malheureux pour lui - dans le dernier tour - de finir de cette manière. Mais il continue de grandir, il continue de s’améliorer et je sais qu’il va continuer à devenir plus fort et plus rapide et si je peux l’aider d’une manière ou d’une autre, j’en ferai naturellement partie dans les deux années à venir. »

« Mais oui, j’ai beaucoup d’expérience, mais si vous regardez l’année dernière par exemple, j’ai fait une erreur dans le virage 7 et je suis sorti et j’ai percuté le mur. »

Lewis en route vers les 200 podiums

C’est peu de dire que Lewis Hamilton a beaucoup d’expérience, car il compte désormais 196 podiums ! Atteindra-t-il la barre des 200 cette année ?

« Mon Dieu, déjà 200... En fin de compte, j’ai eu beaucoup, beaucoup de chance de travailler avec des gens extraordinaires, des gens incroyablement talentueux au fil des ans et je suis incroyablement reconnaissant d’avoir pu travailler avec eux et d’avoir eu l’occasion de monter sur ces podiums. Je ne sais pas où nous serons dans les prochaines courses, mais ce week-end... »

« Ce week-end, nous avons eu le rythme pour nous battre pour les trois premières places. Et il serait intéressant de voir ce qu’il en est pour les deux prochains circuits. Oui, j’espère que je pourrai au moins monter sur un autre podium cette année. Ce serait formidable. »

Mercedes F1

Recherche

Info Formule 1

Photos

Vidéos