Formule 1

Malgré les progrès de l’an dernier, Mercedes se méfie de Singapour, un ‘tracé très particulier’

La piste n’est plus le talon d’Achille de Mercedes

Recherche

Par A. Combralier

17 septembre 2019 - 13:11
Malgré les progrès de l’an dernier, (...)

Mercedes ne s’est toujours pas imposée depuis le retour des vacances estivales : à Spa comme à Monza, l’équipe allemande a en effet subi la loi de Charles Leclerc et de l’unité de puissance Ferrari.

Sur le papier, Mercedes part cependant grande favorite du Grand Prix de Singapour : la finesse du châssis devrait faire la différence dans les rues étroites de la cité-État, alors que la SF90, au contraire, souffrira normalement en virages lents.

C’est donc dans un état d’esprit revanchard, mais aussi prudent, que Toto Wolff aborde ce nouveau week-end de course.

« Nous sommes revenus de la pause estivale en sachant que les deux premières courses, Spa et Monza, seraient difficiles pour nous. Nous avons bouclé ces épreuves avec deux doubles podiums et 67 points, ce qui était une limitation solide des dégâts – de meilleurs résultats qu’attendu. »

« Cependant, on pouvait le sentir dans nos débriefs après Spa et Monza : ces résultats n’ont satisfait personne et tout le monde, à Brixworth et Brackley, va pousser dur pour obtenir plus de victoires. »

« La prochaine course nous emmène à Singapour, une course de nuit spectaculaire, et une vitrine formidable pour le sport. L’emploi du temps décalé comme la météo font de ce week-end un week-end exigeant pour l’équipe. Les températures dans le garage peuvent facilement atteindre 40 degrés, avec de forts taux d’humidité aussi. C’est un environnement rude dans lequel travailler, et c’est difficile autant pour les pilotes que pour la voiture. »

Même si Toto Wolff reconnaît que Singapour est finalement, après des années difficiles, devenue une piste favorable pour Mercedes, il se méfie en particulier du comportement à venir des pneus tendres de Pirelli – qui a apporté sa sélection la plus tendre possible à Singapour.

« Depuis longtemps, Singapour fut l’une des pires tracés pour nous, mais nous avons fait quelques progrès et avons bien performé l’an dernier. Cependant, il n’y a jamais rien d’acquis sur une piste comme celle de Singapour. Il nous faut comprendre la voiture, et les pneus de cette année, sur un tracé très particulier. Il ne faut donc absolument rien prendre pour acquis dans notre approche ce week-end. »

« Nous avons hâte de mener une rude bataille sous les projecteurs de Singapour. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less