Formule 1

Malgré les déboires, Grosjean n’a jamais songé à abandonner le navire Haas F1

Il voit l’équipe américaine retrouver sa forme de 2018

Recherche

Par A. Combralier

4 février 2020 - 14:56
Malgré les déboires, Grosjean n’a (...)

2020 sera déjà la dixième saison de Romain Grosjean en F1 – qui compte pas moins de 164 Grands Prix au compteur désormais. Depuis ses années Renault et Lotus, le pilote français est devenu un élément central de la nouvelle équipe Haas… mais sa carrière, après une saison 2019 marquée par une franche déception chez Haas (9e place au classement des constructeurs), ne semble plus sur la pente ascendante.

Romain Grosjean a tout de même bon espoir de rebondir cette année, après avoir tiré l’essentiel des erreurs commises en 2019. Il s’appuie en particulier sur son flair du début de saison, lorsqu’il avait repéré, avant tout le monde et Kevin Magnussen notamment, que la Haas B entrevue à Barcelone était ratée…

« Lorsque nous avons apporté de nouveaux développements à Barcelone, j’ai immédiatement su que quelque chose n’allait pas. Un problème de corrélation entre la soufflerie et la piste de course » s’est-il remémoré pour Motorsport-Total.

« Une chose est claire : si nous n’avions pas remarqué cela à Barcelone, la voiture aurait évolué dans le même sens. Maintenant, nous essayons de comprendre à quel niveau se situaient les problèmes de corrélation, pourquoi cela s’est produit et ce que les autres ont fait différemment… »

Si la VF-19 a été finalement une « diva », pour reprendre les termes employés en 2017 pour caractériser la Mercedes, pourquoi la VF-20 serait-elle d’une nature si différente ? Autrement dit, qu’est-ce qui garantit vraiment que la petite équipe américaine, en dépit de la limitation de ses ressources, aura trouvé les moyens d’éviter un nouveau fiasco ?

« Nous avons beaucoup appris de l’année dernière. Il est clair que nous voulons continuer sur la lancée de 2018 et oublier 2019. Nous voulons nous battre pour être la meilleure équipe de milieu de grille. »

Mais même si Romain Grosjean est confiant, Haas ne fera aucune fanfaronnade pour le lancement de sa voiture, juste avant le début des essais de Barcelone…

« Nous ne faisons pas une présentation, nous dévoilons simplement la voiture. Nous nous concentrons sur l’essentiel et voulons tirer le meilleur parti de la voiture dès que possible » se justifie Romain Grosjean.

Haas peut-elle à nouveau jouer la 4e ou 5e place au classement des constructeurs, comme ce fut le cas en 2018 ?

« McLaren] ont fait de grands progrès. Ils seront difficiles à battre. Renault, nous verrons. Nous savons aussi que Racing Point sera mieux préparée cette année. AlphaTauri fait du bon travail grâce au partenariat avec Red Bull. Alfa Romeo peut aussi être bon… »

Ce qui est certain, c’est que pour relancer sa carrière, Romain Grosjean n’a pas songé à changer d’écurie…

« Je ne voyais pas l’intérêt de changer d’équipe, en raison de tout le travail qui avait déjà été fait ici. Oui, il y a eu des tensions avec Kevin sur la piste. Heureusement, nous n’étions pas les seuls dans ce cas ! »

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less