Malchanceux, Leclerc a ‘mal vécu’ les ‘30 tours’ de VSC

Il finit 7e dans le peloton

Recherche

Par Alexandre C.

5 décembre 2021 - 21:50
Malchanceux, Leclerc a ‘mal vécu'

Charles Leclerc a croisé le fer par moments en piste ce dimanche en Arabie saoudite, avec son coéquipier Carlos Sainz ; les deux Ferrari ont assuré le coup et n’ont pas fait se soulever le carbone, pour finir respectivement 7e et 8e du Grand Prix.

« Je ne suis pas sûr qu’on m’ait beaucoup vu à la TV » réagissait pourtant après la course Charles Leclerc, lui qui a vécu une course dans le peloton même s’il partait 4e.

La faute à la voiture de sécurité et au drapeau rouge car Charles s’était arrêté avant l’interruption de course…

« Je pensais que la voiture de sécurité allait être une bénédiction, puis il y a le drapeau rouge, on a perdu pas mal de places avec. »

« Et après, le restart avec les durs, j’ai eu beaucoup de mal, pour tous les restarts… deux ou trois restarts, je ne me rappelle plus, il y en a eu beaucoup trop ! Je perdais des positions à chaque fois avec les durs, après, j’ai essayé de reprendre ce qu’on a perdu. Mais ce n’était pas assez. »

« C’est dommage car la performance était vraiment bonne, on a vu ça dans le premier relais. Puis j’étais dans le trafic, donc rien de plus à dire. »

Charles Leclerc déplore avec un sourire ironique la longue période de voiture de sécurité virtuelle, qu’il a qualifiée d’épuisante pour les pilotes…

« Honnêtement les trois départs n’étaient pas si compliqués, on essaie de faire le reset à chaque fois. Mais les 30 tours de voiture de sécurité virtuelle pour les débris, je l’ai mal vécu ! En tant que pilote, faire des zigzags pendant 5 tours, c’est le truc le plus fatiguant qui est. Et après il fallait repartir, et on a géré. »

Au classement des constructeurs, Ferrari compte 38,5 unités d’avance au classement des constructeurs. A moins que McLaren signe un doublé à Abu Dhabi, c’est gagné pour Maranello…

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos