Formule 1

Maîtrise de l’anglais, retour d’expérience : comment Tsunoda a charmé Tost à Imola

Un test décisif avant sa titularisation

Recherche

Par Alexandre C.

3 janvier 2021 - 14:30
Maîtrise de l’anglais, retour d’expérience

Si son ascension remarquable et sa progression rapide en F2 comme en F3 ont convaincu Helmut Marko et la maison Red Bull de donner sa chance à Yuki Tsunoda cette année, chez AlphaTauri, il fallait cependant que le Japonais passe un dernier test décisif en 2020 : rouler dans une F1… pour de bon.

Quand il devint clair qu’aucun autre pilote de la filière Red Bull ne se détachait, Helmut Marko décida alors d’accélérer le processus d’évaluation de Yuki Tsunoda.

Ce fut dans une Toro Rosso de 2018 que Yuki Tsunoda accomplit ce test décisif, début novembre, à Imola (en marge du Grand Prix d’Émilie-Romagne), près des bases de l’équipe à Faenza. Il s’agissait, sur le sec mais aussi sur le mouillé, d’évaluer le potentiel du Japonais. Car des doutes pouvaient encore être permis autour de celui qui évoluait après tout encore en F3 il y a une douzaine de mois…

Ce test fut ainsi à bien des égards majeur pour rassurer Helmut Marko. Yuki Tsunoda y couvrit pas moins de 325 km (il n’y a pas de limite de kilométrage pour une F1 vieille de deux ans).

Yuki Tsunoda dut bien sûr d’abord s’adapter aux procédures, apprendre les nombreux boutons sur le volant. Il fallait aussi voir s’il adaptait à la puissance sans commune mesure d’une F1. Et il admit lui-même avoir été « surpris » par le couple d’une F1 comme par ses exigences physiques – il avoua que son cou avait souffert par moments.

« Je dois beaucoup m’entrainer avant la saison prochaine pour piloter une F1 – cela requiert beaucoup de préparation » confiait alors le Japonais.

Mais c’est aussi la maîtrise de l’Anglais de Yuki Tsunoda qui impressionna les mécaniciens, ainsi que son retour d’expérience très précieux et mature.

D’ailleurs cet enthousiasme transparaissait dans le commentaire d’après-test, signé de Franz Tost, le directeur d’écurie…

« Yuki a montré durant ce test à Imola qu’il apprend vite, qu’il est capable de devenir vite familier avec la voiture et se progresser constamment tour après tour. »

Voici aussi ce qui put convaincre Tost de lancer Yuki Tsunoda lors du dernier test, à Abu Dhabi, aux essais de jeunes pilotes – mais cette fois-ci, avec sa Superlicence en poche, Yuki Tsunoda savait que les jeux étaient faits. D’ailleurs son tête-à-queue dans le dernier secteur, dans la section de l’hôtel, devint vite une anecdote.

« Avec ce test à Abu Dhabi, il va conduire pour la première fois la AT01, donc son retour d’expérience sera encore plus précieux pour nos ingénieurs » concluait Tost après Imola.

On connaît la suite…

AlphaTauri

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less