Formule 1

‘Maintenant’, il a compris’ : Binotto recadre encore Leclerc après Singapour

Il y a des choses à ne pas dire…

Recherche

Par A. Combralier

29 septembre 2019 - 11:34
‘Maintenant’, il a compris’ : Binotto (...)

Chez Ferrari, l’équipe passe avant tout. Charles Leclerc l’a appris à ses dépens lors du dernier Grand Prix de Singapour : le Monégasque s’est senti floué de la stratégie adoptée, qui avait permis à Sebastian Vettel de lui passer devant grâce à l’undercut. Le jeune pilote s’en était plaint à la radio, avant d’être recadré par Laurent Mekies, le directeur sportif, en personne.

Même si Charles Leclerc avait nettement adouci son discours une heure après l’arrivée, Mattia Binotto a tenu, de nouveau, dans le paddock de Sotchi, à mettre les points sur les i : les commentaires de Charles Leclerc étaient inappropriés et le directeur de Maranello entend bien le faire savoir.

« Il y a certaines choses qui ne devraient pas être dites à la radio, parce qu’au bout du compte, rien n’aurait changé notre décision ; et ça n’aurait qu’accru l’excitation causée par la course en elle-même. Il y a des moments où on peut dire des choses, et des moments où on ne peut pas. A cet égard, Charles sait qu’il doit apprendre ; et le fait qu’il se soit excusé signifie qu’il l’a compris. »

Il aurait tout de même semblé équitable, du côté de Ferrari, d’intervertir à nouveau les positions, pour que Sebastian Vettel rende la tête de course à Charles Leclerc.

« Nous en avons discuté, mais l’undercut n’était pas là pour placer Seb devant Charles, mais pour assurer un doublé Ferrari » se justifie Mattia Binotto.

« Si nous avons la moindre opportunité de faire la même chose, nous ferons la même chose. C’était le message à Charles, et il l’a compris. Donc certainement, nous en avons parlé, mais nos opinions sont toutes alignées. »

Chez Ferrari, le pilote en forme en ce moment s’appelle pourtant plutôt Charles Leclerc. Le Monégasque vient de signer une 4e pole d’affilée, alors que Sebastian Vettel a été battu par Lewis Hamilton en qualifications à Sotchi.

« Charles est certainement très rapide en qualifications » reconnaît Mattia Binotto. « Seb s’est qualifié 3e, ce qui pourrait être en fait meilleur que second si l’on repense au départ, même si ç’aurait été sympathique de verrouiller la première ligne. »

« Seb performe bien en course, il gère son rythme, les pneus, et de fait, il a commencé 3e à Singapour pour finir premier. Sotchi peut être de nouveau une course formidable pour lui. Il aura une opportunité au départ pour dépasser, et ensuite avoir un bon rythme de course, une bonne course. »

« Notre SF90 a progressé, et nous avons accéléré notre développement pour avoir plus de traînée et plus d’appui aérodynamique. Grâce au nouveau package, nous perdons moins de temps maintenant en virages et l’équilibre d’ensemble est bon. »

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less