Magnussen voit Haas F1 revenir dans le vrai à Imola

Un circuit adapté à sa F1 ?

Recherche

Par Alexandre C.

19 avril 2022 - 14:14
Magnussen voit Haas F1 revenir dans (...)

Alors que Haas a peiné lors du dernier Grand Prix, Kevin Magnussen était encore plus en difficulté qu’à l’accoutumée : le Danois a notamment été battu pour la première fois par Mick Schumacher en qualifications.

L’heure est au rebond pour le pilote comme pour l’équipe, ce week-end à Imola. Un circuit où le Danois avait déjà pu courir en 2020 (abandon sur problème de boîte de vitesse).

Que pense-t-il du tracé ? Surtout, voit-il Haas redresser la barre ?

« Imola est un circuit génial, mais ses caractéristiques et sa vitesse - vitesse dans les virages et dans les lignes droites - en font un circuit plus dans la moyenne. Comme il y a un peu de tout, et que notre voiture est bonne dans tous les domaines, je pense que nous devrions être capables de bien performer là-bas. J’ai hâte d’y être car c’est un circuit génial. »

« Les F1 sont plus basses et aussi plus rigides, donc passer par les vibreurs est un peu plus difficile qu’avant avec les anciennes voitures. Nous verrons, j’espère que quels que soient les défis de ces nouvelles voitures, nous pourrons toujours être compétitifs en passant sur les vibreurs. Encore une fois, je pense que notre voiture est très solide, donc ça devrait aller. »

Kevin Magnussen disputera aussi sa première course sprint en F1. L’expérience sera nouvelle pour lui mais aussi peut-être lucrative, car désormais les 8 premiers et donc potentiellement Haas, marqueront des points.

« C’est bien qu’ils aient ajouté des points jusqu’à la huitième place, car il y a une prime pour les points, donc je vais tout donner, et la course va être géniale ! C’est intéressant car l’année dernière, c’était parfois un peu moins excitant. Les gars étaient plus conservateurs parce qu’il n’y avait pas autant d’enjeu. Maintenant qu’il y a des points, je pense que nous verrons des courses plus dures, donc j’ai hâte d’y être. »

La place d’Imola au calendrier pourrait être à moyen terme grandement menacée par la multiplication des Grands Prix hors d’Europe. Une évolution qui ne ravit pas tout à fait Kevin Magnussen...

« En tant que pilote de course, je tiens beaucoup à aller sur des circuits qui ont une histoire, mais je vois aussi que la Formule 1 doit s’étendre, et qu’il est bon pour le sport d’aller dans de nouveaux endroits et de toucher de nouveaux fans. »

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos