Formule 1

Magnussen se plaignait des pneus et non de son équipe

Lorsqu’il s’est fait recadrer par Steiner

Recherche

Par Emmanuel Touzot

10 juin 2019 - 13:19
Magnussen se plaignait des pneus et (...)

Le Grand Prix du Canada a donné lieu à un échange surprenant à la radio entre Kevin Magnussen, son ingénieur de piste et Günther Steiner, le directeur de l’équipe. Le Danois se plaignait depuis quelques tours, avant de déclarer qu’il vivait "la pire expérience jamais vécue dans une voiture de course".

Suite aux plaintes répétées de son pilote, Steiner est intervenu et l’a recadré sèchement : "Kevin, personne dans l’équipe ne vit une bonne expérience, c’est comme ça et ça suffit. Assez, c’est assez."

Magnussen assure néanmoins que ces critiques n’étaient pas contre Haas, qui avait reconstruit sa monoplace après son crash des qualifications, mais contre les pneus fournis par Pirelli, qui n’allaient de nouveau plus sur la monoplace de l’équipe américaine.

"Oui, c’était le pire ressenti que j’ai jamais eu, car la voiture est très bonne et très rapide, et très bien conçue. Quand nous avons des tours sur les pneus, rien ne fonctionne. C’est incroyablement frustrant, et c’est pareil pour toute l’équipe. Mon commentaire n’était pas une critique de l’équipe, plus une expression d’une énorme frustration de ne rien pouvoir faire et d’être si lent dans une voiture si rapide."

Les choses semblaient aller mieux à Barcelone et Monaco, mais elles se sont de nouveau dégradées au Canada, et Magnussen se demande si la situation finira réellement par s’améliorer : "Je ne sais pas. Quand nous pouvons être aussi lents avec une si bonne voiture, c’est difficile de savoir ce qu’il en est."

De son côté, Steiner avoue que Haas cherche toujours des réponses au sujet de l’exploitation des gommes : "Nous avons été très bons à certains endroits et totalement nuls à d’autres, et nous savons exactement pourquoi. Les pneus ne fonctionnent pas, mais nous ne sommes pas les seuls avec ce problème."

"Le week-end ne s’est pas amélioré. Nous avons amené deux voitures à l’arrivée mais le résultat est décevant ? Il n’est plus question de savoir à quel point votre voiture est bonne, mais qui fait fonctionner les pneus ou non. C’est un championnat de gestion de pneus. Je ne peux pas blâmer nos pilotes pour ce qui arrive cette saison jusqu’ici."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less