Formule 1

Magnussen reconnaît que Grosjean a eu les bonnes intuitions cette année

Un retour technique supérieur pour le Français

Recherche

Par A. Combralier

20 septembre 2019 - 15:11
Magnussen reconnaît que Grosjean a (...)

Si Romain Grosjean a été finalement conservé par Haas pour l’an prochain, c’est sans doute principalement grâce à l’efficacité de son expertise technique, qui a permis de prouver que le package initial de la VF-19, celui de Melbourne, pouvait se montrer tout aussi performant que le package évolué.

Kevin Magnussen qui n’a pas eu, à l’inverse de son coéquipier, cette bonne intuition, reconnaît l’apport et la plus-value technique amenés par son coéquipier cette saison.

« Romain, dès qu’il a pu rouler avec la seconde spécification de la voiture après Barcelone, a dit qu’il n’aimait pas le ressenti dans cette voiture. Alors que moi, j’étais moins inquiet à ce sujet. Le ressenti ne me posait pas problème, mais je n’étais pas sûr que cette spécification soit vraiment plus rapide. »

« Nous avons vu, en soufflerie, des chiffres qui suggéraient que cette nouvelle spécification était plus rapide. Mais quand Romain est revenu au package de Melbourne, il m’a battu en qualifications pendant deux courses. Et maintenant, lors de ces deux dernières courses, nous avons roulé avec la même spécification et je l’ai battu en qualifications. Donc certainement, ce n’était pas un désavantage que d’avoir la vieille spécification. »

« C’était donc une expérimentation intéressante, je pense. Nous en avons appris quelque chose. Romain a prouvé qu’il y avait un problème aérodynamique sur la voiture. »

Avec le recul, Kevin Magnussen regrette maintenant de ne pas avoir fait les mêmes choix que Romain Grosjean.

« Si je pouvais revenir en arrière, je prendrais probablement aussi la vieille spécification. Elle semblait plus constante et facile à piloter. »

En définitive, cet imbroglio entre les deux spécifications sera riche de leçons pour l’an prochain, conclut le Danois.

« Vous apprenez tout le temps, surtout en cette période difficile. Quand les choses se passent bien, vous vous plongez davantage dans les petits détails pour espérer tout exécuter parfaitement. Quand tout se passe bien, vous pouvez vraiment tirer avantage de ces petits détails. Mais quand vous êtes dans une situation comme la nôtre, il faut revenir en arrière, et regarder le tableau d’ensemble. Et parfois, c’est assez bon de regarder là où vous n’avez pas l’habitude de regarder. »

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less