Magnussen : Nous avions la voiture la plus forte dans le peloton

Haas F1 signe son meilleur résultat depuis l’Autriche 2018

Recherche

Par Emmanuel Touzot

20 mars 2022 - 19:59
Magnussen : Nous avions la voiture (...)

Kevin Magnussen a signé une des grosses performances du Grand Prix de Bahreïn en terminant cinquième. Le pilote Haas F1 a été appelé il y a 11 jours à reprendre du service en Formule 1 et, une semaine et demie plus tard, marque dix points.

Il admet lui-même être impressionné par les performances de la VF-22. Pour Haas, il s’agit du meilleur résultat depuis le Grand Prix d’Autriche 2018, où Romain Grosjean et Magnussen avaient terminé quatrième et cinquième.

"C’était très amusant, j’ai beaucoup apprécié" a déclaré Magnussen. "C’est tellement bon d’être de retour dans cette position, je dois juste dire un énorme bravo à l’équipe. Nous avions la voiture la plus forte dans le milieu du peloton."

"Je pouvais voir la Mercedes presque toute la course. Je sais que nous avons eu une voiture de sécurité à la fin, donc ça a aidé un peu, mais c’était juste une histoire différente de celle du passé. Je n’ai cessé de le répéter tout le week-end, je n’arrive pas à croire à cette opportunité que j’ai eue ici. Cinquième aujourd’hui, c’est fou."

"Le milieu de peloton est notre priorité et nous savons que nous avons eu de la chance aujourd’hui avec les Red Bull. Si nous pouvons finir septième à Djeddah, ce sera fondamentalement la même chose qu’aujourd’hui. Nous avons juste eu de la chance aujourd’hui en obtenant quatre points de plus qu’avec une septième place."

Le Danois est étonné de ne même pas avoir souffert physiquement pour son retour en F1 : "Je craignais d’être beaucoup plus fatigué. Mais parfois, quand vous êtes dans une bonne position, vous avez de l’énergie supplémentaire et c’était certainement le cas, j’étais bien."

Il se satisfait aussi des réglages apportés à sa Haas VF-22 ce week-end à Bahreïn : "Nous avons très bien géré cela avec les ingénieurs, en obtenant la bonne quantité de motricité dans les virages critiques."

"Je suis de plus en plus à l’aise, mais je pense que tout le monde l’est maintenant avec ces voitures, en les comprenant mieux. C’est comme si vous mettez une chaussure qui vous va, et que lorsque vous commencez à marcher, elle s’améliore encore."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos