Magnussen ’ne sait pas’ si Ricciardo ferait progresser Haas F1

"C’est très difficile de juger de l’extérieur"

Recherche

Par Paul Gombeaud

2 septembre 2022 - 16:44
Magnussen 'ne sait pas' si (...)

Daniel Ricciardo se retrouve sur le marché puisque son contrat chez McLaren F1 prendra fin cette saison, et les rumeurs ont fait état d’une possible arrivée de l’Australien chez Haas F1 à qui il reste encore un baquet à pourvoir pour 2023.

Kevin Magnussen a signé un contrat pluriannuel lorsqu’il revenait au sein de l’écurie américaine cette année. Mais son coéquipier Mick Schumacher, qui ne serait désormais plus lié à Ferrari et à son académie, ne sait pas encore de quoi son avenir sera fait, Steiner ayant admis qu’il discutait avec plusieurs pilotes sans écarter une prolongation de l’Allemand.

Si Magnussen admet être curieux de savoir qui l’épaulera la saison prochaine, il espère surtout qu’il s’agira d’un coéquipier fort capable de faire progresser l’équipe.

"Il serait difficile de dire que ça ne m’intéresse pas, mais je sais que je n’ai absolument aucun rôle dans ce processus," a déclaré le pilote danois.

"Tout ce que je peux faire est d’attendre patiemment de voir qui sera là. Pour ma part, j’espère que nous aurons toujours un bon pilote dans l’autre voiture l’année prochaine. A long terme, l’objectif est de marquer davantage de points et de faire grimper l’équipe au classement."

"J’ai toujours trouvé Ricciardo extrêmement bon mais..."

Si le CV de Daniel Ricciardo parle de lui-même avec 8 victoires en Grands Prix, il est en perdition depuis qu’il a rejoint McLaren F1 en 2021 et il est actuellement difficile de prédire s’il pourrait retrouver le niveau de ses meilleures années.

Lorsqu’on lui demande si le pilote australien serait une valeur ajoutée pour Haas F1, Magnussen préfère se garder de tout jugement.

"Je ne sais pas s’il rendrait l’équipe meilleure, je ne l’ai jamais affronté en interne."

"De l’extérieur, je l’ai toujours trouvé extrêmement bon mais c’est très difficile de juger en réalité : à quel point ses voitures étaient bonnes et à quel point l’était-il réellement ?"

"Il s’est bien sûr frotté à Max (Verstappen) et a très bien fait face à lui, et je suis convaincu que Max est aussi bon qu’il en a l’air."

"Alors qui sait ? Ce n’est pas mon travail de penser à ces choses là."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos