Magnussen ne reviendra pas en F1 s’il ne peut pas y gagner

Le Danois a retrouvé l’envie de victoire en IMSA

Recherche

Par Emmanuel Touzot

8 février 2022 - 08:30
Magnussen ne reviendra pas en F1 (...)

Kevin Magnussen ne veut pas d’un retour en Formule 1 s’il ne peut pas viser des victoires et de bons résultats. L’ancien pilote Haas F1 a retrouvé le goût de la victoire grâce à Chip Ganassi en IMSA, où il s’est imposé l’an dernier et avec qui il a joué un succès aux 24 Heures de Daytona (photo).

"Le reste de ma carrière ne sera fait que de courses disputées avec l’espoir de gagner" a déclaré Magnussen à Racer. "Quoi que je fasse, je ne me lancerai dans rien si je sais que je ne peux pas gagner, plus jamais. J’ai connu ça. C’était une grande expérience, je suis heureux d’avoir pu le faire."

"Je rêve de F1 depuis que je suis tout petit, donc je me sens vraiment privilégié de pouvoir réaliser mon rêve et d’avoir eu une carrière en Formule 1. J’y ai passé sept ans et j’ai apprécié la plupart du temps, mais sur le plan sportif, en tant qu’athlète, ce n’était pas assez gratifiant, dans la position où j’étais."

"C’est vraiment bien d’être ici et de retrouver cette étincelle. Vous pouvez débuter chaque week-end et vous pouvez sentir l’odeur du sang, et cela donne juste une sorte d’énergie supplémentaire que je n’ai pas eu depuis un certain temps."

Une envie de tester d’autres sports automobiles

Devenu père en 2021, Magnussen a pris une année plutôt légère avec son seul programme en endurance et une pige en IndyCar. Pilote en WEC dans le nouveau programme 9X8 de Peugeot, il n’exclut pas un retour plus régulier à la compétition, pourquoi pas en IndyCar en parallèle.

"C’était vraiment un bon timing d’avoir notre enfant en janvier l’année dernière, juste après la saison de F1. Je suis vraiment heureux d’avoir eu cette première année avec ma fille, avec autant de temps, c’était vraiment un bon timing et je suis si heureux que cela soit arrivé."

"J’ai quand même fait un peu de course, la course d’IndyCar est arrivée deux jours avant et je m’y suis lancé. Je savais que ça allait être difficile, sans essais et avec la première séance d’essais pour débuter en IndyCar, sur une piste sur laquelle je n’avais jamais couru auparavant."

"Mais je ne voulais pas dire non. Je savais que ça allait être difficile, mais je me suis dit, pourquoi pas ? C’est la partie amusante de ce chapitre de ma vie, je peux juste m’amuser avec ce que je fais. Je n’ai pas besoin de faire quoi que ce soit, je le fais juste parce que j’aime la course et je m’amuse."

"Je regarde tout. Un jour, je me réveille et je me dis ’ah, le Dakar peut être plutôt cool !’. En réalité, c’est ce qui fait la beauté de la chose. Le sport automobile est amusant. Il n’y a rien que je ne veuille pas faire, vraiment."

Cependant, il ne fera pas des programmes sans un engagement total à titre personnel : "Quoi que je fasse, je veux m’impliquer. Gagner est le principal objectif et la priorité. Il faut une concentration absolue et d’un engagement total."

"Je ne veux pas faire les choses à moitié, mais nous verrons ce que l’avenir nous réserve. Je suis encore assez jeune et j’espère qu’il me reste encore beaucoup d’années dans le sport automobile où je pourrai réaliser certains de mes fantasmes en matière de sport automobile."

Info Formule 1

Photos

Vidéos