Magnussen fait part de progrès ’irréels’ chez Haas F1

Il "ne peut pas croire" que la situation soit si bonne

Recherche

Par Emmanuel Touzot

19 mars 2022 - 10:43
Magnussen fait part de progrès (...)

Haas F1 a connu une métamorphose cet hiver avec une toute nouvelle monoplace, le premier nouveau châssis depuis plus de trois ans. L’équipe a aussi enregistré le départ de Nikita Mazepin et le retour de Kevin Magnussen. Ce dernier est impressionné par le niveau apparent de l’équipe en ce début de saison.

"Je ne peux pas croire ce qui se passe. C’est trop cool, irréel. Je me sens vraiment chanceux" a déclaré Magnussen. "L’équipe sait qu’elle a travaillé très dur sur cette voiture. Ils ont changé d’orientation très tôt et ont en quelque sorte fait un sacrifice avec la voiture de l’année dernière et celle de 2020."

"Il y a donc eu des moments difficiles pour arriver à ce point où nous avons une voiture plus forte maintenant, et c’est un soulagement d’être ici. Nous avons passé tous ces moments difficiles avec une voiture que nous ne développions pas."

Le Danois a connu de bons essais libres à Bahreïn hier, et s’il ne veut pas se prononcer sur la hiérarchie, il confirme que sa monoplace est en forme en ce début de saison, tant en rythme pur que sur les longs relais.

"La voiture s’est sentie bien toute la journée à nouveau, comme la semaine dernière. En EL1, nous nous sommes concentrés un peu plus sur les réglages et les sensations de la course, et nous n’avons pas essayé de faire un chrono."

"En EL2, nous avons fait une simulation de qualification, toujours sans y aller à fond. Mais cela semblait mieux sur les temps. Mais je pense que les longs relais sont vraiment encourageants. La voiture était très constante et les temps au tour étaient vraiment forts."

Magnussen n’ose pas être trop optimiste sur la hiérarchie

Magnussen était placé neuvième juste derrière Lewis Hamilton au classement des EL2 hier après-midi, mais il veut attendre les qualifications et la course avant de se réjouir : "C’est très étrange. Nous verrons bien. Je ne peux pas dire que j’y crois donc je veux le voir avant d’y croire, dimanche."

"A ce stade, j’ai toujours l’impression de ne pas savoir où en sont les autres, surtout quand on regarde le rythme des longs relais. Il y a beaucoup de hauts et de bas, même entre coéquipiers, donc nous verrons bien."

"Jusqu’à présent, nous nous sentons bien, nous sommes heureux et avec une bonne voiture. Mais j’ai assez d’expérience dans ce sport pour savoir qu’on ne peut pas en être sûr avant la fin de la saison, en fait."

"Nous n’avons fait que deux essais jusqu’à présent, donc nous verrons comment ça se passe pour le reste du week-end, mais c’est un bon début. Si la voiture est bonne en course, alors nous pourrons nous développer sur cette base. Notre objectif ou notre espoir était d’être dans les points."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos