Formule 1

Magnussen est sceptique face à la troisième zone de DRS

Le circuit de Bahreïn n’en avait pas besoin

Recherche

Par Emmanuel Touzot

28 mars 2019 - 16:04
Magnussen est sceptique face à la (...)

La troisième zone de DRS ajoutée au circuit de Sakhir pour l’édition 2019 du Grand Prix de Bahreïn, qui se tient ce week-end, continue de faire débat. Le dernier à douter de son utilité est Kevin Magnussen, qui pense que les deux déjà présentes étaient suffisantes.

"Je pense que c’était un circuit sur lequel il était déjà assez simple de dépasser" analyse le Danois. "Pour moi, ce n’est pas le plus nécessaire. Je pense que d’autres circuits en auront davantage besoin."

Il n’est pas farouchement opposé à cette zone, surtout s’il en bénéficie en course, sourit-il : "C’est difficile à dire ce qui est trop simple. Si cela tourne à mon avantage, je dirai que c’est parfait. Si ce n’est pas le cas, je dirai le contraire. C’est comme ça, j’espère que ça offrira plus de spectacle pour les gens qui regardent."

Mais le pilote Haas est en tous cas ravi de courir sur ce circuit qu’il apprécie, ce week-end : "C’est une bonne piste. Elle offre un peu de tout. On a des virages rapides, de gros freinages et des opportunités de dépassements. On peut se battre, c’est un bon endroit pour piloter."

Circuits

expand_less