Formule 1

Magnussen aime le calendrier intense mais s’inquiète pour les mécaniciens

La F1 a repris à un rythme infernal

Recherche

Par Emmanuel Touzot

26 août 2020 - 16:43
Magnussen aime le calendrier intense

Les pilotes de F1 ont fait face à une longue interruption de leur activité professionnelle lors du confinement lié au Covid-19, et Kevin Magnussen admet qu’il n’a pas de problème à avoir un calendrier surchargé, maintenant qu’il est de retour en compétition.

"En tant que pilote, pour moi, ce n’est pas énorme" assure le pilote Haas F1. "Bien sûr, c’est intense et nous sommes très souvent partis actuellement, et nous ne voyons pas nos familles, mais nous étions ensemble pendant plusieurs mois durant le confinement."

"La compétition me manquait, la F1 me manquait énormément, donc j’ai adoré être de retour comme ça, avec une telle intensité de toutes ces courses enchaînées. C’est bien de pouvoir piloter à nouveau" poursuit-il, avant de révéler qu’il est bien plus compatissant pour les mécaniciens et employés obligés de rester sur place et de travailler le week-end durant de nombreuses heures.

"J’ai en revanche bien plus de scrupules pour les mécaniciens car ils travaillent de très longues heures le week-end. Ils doivent aussi travailler sur les voitures entre les courses. Les ingénieurs travaillent aussi très dur. En tant que pilotes, nous avons moins à faire. Oui, il y a beaucoup de réunions et d’analyses de données, mais nous n’allons pas travailler tous les jours."

"Nous nous présentons le week-end après avoir eu quelques réunions pendant la semaine. Ce n’est pas aussi intense que pour le reste de l’équipe. Nous avons beaucoup de chance à ce sujet. Oui, c’est nous qui prenons les risques sur la piste et ce genre de choses, mais je me sens encore plus mal pour l’équipe avec ce calendrier."

De son côté, son équipier Romain Grosjean révèle s’être occupé de sa toute nouvelle structure eSport, montée pendant le confinement, et qui a rapidement pris part de manière victorieuse à des courses internationales.

"J’aime vraiment gérer mon équipe d’eSport, trouver les sponsors, parler aux pilotes et voir quelles courses ils vont faire" explique le Français. "Je m’implique également dans certaines courses. Cela prend du temps et maintenant que la saison a commencé, je ne suis plus aussi impliqué qu’au début, même si quand je rentre chez moi, je roule un peu moi-même. Je garde toujours un œil sur les résultats et je m’assure que nos voitures sont performantes."

"Je trouve génial que n’importe qui dans le monde puisse conduire contre des gars comme Max Verstappen, Lando Norris, qui sont souvent sur les jeux, tout comme moi et d’autres. C’est très amusant. Oui, c’est différent des vraies courses, mais c’est aussi le plus proche possible en termes de simulation. C’est génial de pouvoir discuter avec des gens, de faire la course contre eux, et des choses comme Twitch facilitent l’interaction avec les gens."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less