Magnussen a souffert du bras et de la joue à cause du marsouinage

Le phénomène du rebond affecte les pilotes de F1

Recherche

Par Paul Gombeaud

9 juin 2022 - 16:19
Magnussen a souffert du bras et de (...)

Kevin Magnussen a révélé via son physiothérapeute que le phénomène du marsouinage, provoqué cette saison par l’effet de sol, avait causé de la douleur nerveuse au niveau de son bras et de l’une de ses joues.

Lors du Grand Prix de Monaco, Lewis Hamilton évoquait lui-même des vibrations insupportables au niveau de ses joues et de ses dents, tandis que Carlos Sainz s’inquiétait des conséquences à long terme pour la santé des pilotes.

Haas F1 n’a pas été épargnée non plus par le marsouinage et Nikolaj Madsen, le physiothérapeute de Magnussen, nous en dit plus sur les douleurs ressenties par le Danois.

"J’ai parlé avec Kevin, il me semble après l’Australie. Il m’avait alors dit qu’il avait mal au niveau de son bras et de sa joue."

"Nous en avons discuté ensemble et nous avons vu que c’était à cause du rebond. La moelle épinière a poussé tout le temps sur ses nerfs. Thomas (Jorgensen, l’autre physio de Magnussen) l’a entraîné durant trois heures. Mais il est difficile de s’entraîner pour le rebond."

"Je pense que c’est bien mieux depuis que l’équipe a trouvé un moyen de s’en débarrasser."

Madsen explique également qu’une personne "normale" ne peut comprendre à quel point la pression exercée est forte durant une course, et à quel point il faut de la force physique pour négocier un virage à bord d’une Formule 1.

"Il y a quelques semaines, nous nous entrainions avec Kevin et j’ai effectué l’un de ses exercices, et ça m’a tué ! C’était tellement dur."

"Vous avez besoin de beaucoup d’endurance et il y a un mouvement très spécifique à effectuer au freinage. Vous devez garder votre tête en arrière et tourner vote regard vers le point culminant du virage."

"Vous devez donc tourner votre tête et ensuite la voiture suivra. Il y a trois ou quatre mouvements qui demandent beaucoup de rotation et de souplesse à votre cou. Et il faut répéter ça en permanence."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos