Formule 1

Low-rake : Szafnauer exige que la FIA change les règles, Horner raille sa ‘naïveté’

Le ton monte à Imola !

Recherche

Par Alexandre C.

16 avril 2021 - 17:32
Low-rake : Szafnauer exige que la (...)

Comme Aston Martin F1 du reste, Mercedes souffre semble-t-il du changement de règlement cette année : les voitures " low-rake " sont désavantagées au niveau du fond plat, à l’inverse des F1 à high-rake comme Red Bull ou AlphaTauri.

Et Toto Wolff l’a confirmé ce jeudi, en relativisant cependant ce désavantage selon les circuits.

« Avoir un low-rake est toujours un problème. Nous avons vu dans nos données que le changement de réglementation a nui aux voitures avec low-rake, plus qu’avec high-rake, mais vous ne verrez pas cela sur tous les circuits. Si vous avez votre voiture correctement équilibrée et dans la bonne fenêtre, qui est difficile à atteindre, alors vos performances seront bonnes. »

Va-t-il accuser la FIA d’avoir voulu désavantager délibérément Mercedes, comme Lewis Hamilton l’avait fait après les qualifications de Bahreïn ?

« Je pense que c’est un sujet délicat parce qu’il faut avoir une vue d’ensemble avant de faire un quelconque commentaire et à ce stade, il ne sera pas juste de pointer du doigt quelqu’un ou une personne. Je préfère ne pas en parler. Depuis avril, il y a eu un tas de décisions. Des changements réglementaires, des pneus ont été introduits. Et, évidemment, il y a eu beaucoup de discussions. »

Ce changement de règlement a en réalité été décidé par la FIA pour soulager la pression sur les pneus Pirelli, afin d’éviter des éclatements de pneus dangereux.

Otmar Szafnauer, le directeur d’Aston Martin F1, qui avait été très offensif la semaine dernière, le reconnaît. Mais il dénonce dans le même temps l’influence de parties extérieures – les autres directeurs d’équipe, peut-on lire entre les lignes.

« Le changement de règlement a été fait pour des raisons de sécurité, ce type de gouvernance relève uniquement de la FIA. »

« Comme je l’ai dit, je pense que ce type de changement de réglementation relève uniquement de la FIA. Ce sont eux les experts. »

Mais ne nous fions pas à des déclarations apaisantes... Car Otmar Szafnauer ne veut pas en rester là : il veut que la FIA trouve des solutions pour compenser la perte d’appui d’Aston Martin F1 et de Mercedes ! Un changement de règlement pour satisfaire les (mauvais) perdants en somme...

« Je pense que la bonne chose à faire est d’avoir des discussions avec la FIA, et de découvrir exactement ce qui s’est passé et pourquoi. Ensuite, nous pourrons voir si quelque chose peut être fait pour rendre les choses plus équitables. »

« Je pense que c’est la bonne chose à faire. En tant qu’équipe, nous devons travailler dur pour essayer de récupérer tout ce que nous pouvons. Mais en même temps, nous devrions avoir des discussions avec la FIA pour rendre les choses un peu plus équitables. »

Va-t-il porter plainte auprès de la FIA, employer la manière dure ? Il le menace en effet...

« Je pense que c’est un point qui sera envisagé après les discussions. C’est difficile à prévoir. Je pense que la bonne chose à faire est de voir ce qui peut être fait. »

Immédiatement après, Christian Horner, chez Red Bull, et donc visé par Otmar Szafnauer, a été interrogé par l’exigence de son homologue.

Il s’est dit " légèrement surpris. "

« Tout d’abord, nous avons eu un échantillon d’un seul circuit. Mercedes a gagné cette course avec ce qu’on pourrait classer comme une voiture à ’low-rake’. Ils ont eu une dégradation des pneus absolument égale, voire meilleure que celle que nous avons eue à Bahreïn. Ils ont été très impressionnants ici et nous n’avons couru que sur un seul autre circuit jusqu’à présent. »

Et Christian Horner de dire en substance à Otmar Szafnauer : c’est trop tard, tout a été voté dans les règles, il fallait se réveiller avant...

« Il y a un processus pour que les règlements soient introduits et ils ont été votés à l’unanimité à travers les différents règlements qu’Aston Martin ou Racing Point auraient dû voter avant de passer par la Commission et le Conseil mondial. »

« Ils ont tous été votés à l’unanimité. Quand il y a eu un changement d’aileron avant il y a quelques années, cela nous a vraiment fait mal. Nous avons voté contre, mais nous avons dû l’accepter. »

« Il semble donc un peu naïf de penser que les règles vont soudainement être modifiées après l’échantillon d’une seule course, alors que le processus a été entièrement suivi. J’ai du mal à m’y retrouver. »

Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less