Formule 1

Pour Pirelli, Losail est un mélange entre Silverstone, le Mugello et Bahreïn

Beaucoup de facteurs communs

Recherche

Par Alexandre C.

16 novembre 2021 - 16:27
Pour Pirelli, Losail est un mélange (...)

Pour le tout premier Grand Prix de la F1 au Qatar, Pirelli n’a pris aucun risque, logiquement, en emportant sa gamme la plus dure possible (C1, C2, C3). C’est d’ailleurs la 5e et dernière fois de l’année que la gamme la plus conservatrice sera de mise au calendrier.

Le tracé de Losail apparait en effet assez rude pour l’usure des pneus, avec des virages très exigeants selon les simulations de Pirelli, qui compare le circuit à Silverstone ou au Mugello. L’asphalte serait aussi agressif (la piste a gardé sa surface originelle, celle de 2004) tandis que les voitures pourraient glisser en raison du sable sur la piste. Le sable pourrait remettre à zéro l’adhérence de la piste dans un cas extrême.

La ligne droite d’un kilomètre ou presque pourrait faire dans le même refroidir les pneus, alors que 16 virages attendent par la suite les pilotes, faisant beaucoup travailler les pneus.

Un élément important à considérer sera l’évolution des températures de piste, puisque la course commencera à la tombée de la nuit. Or dans le désert, l’amplitude au mercure est très grande entre le jour et la nuit. Comme à Bahreïn, seuls les EL2 et les qualifications du samedi seront vraiment représentatifs des conditions de course. Du reste même sans ce facteur, l’évolution de la piste sera élevée car la piste reste peu utilisée, même ce week-end car il n’y aura aucune course support.

Mario Isola fait le point sur tous ces défis nouveaux, quoique rappelant un peu le cas du Bahreïn.

« Le Qatar offrira un nouveau défi passionnant sur un site unique au caractère particulier, et nous sommes donc très impatients de nous y rendre pour la première fois. L’arrivée sur un nouveau circuit n’est cependant pas une expérience nouvelle pour nous, et nous nous appuyons sur les données de simulation ainsi que sur les informations sur la piste que nous recueillons à l’avance pour choisir la nomination qui sera utilisée. Nous n’avons pas eu l’occasion de mesurer la rugosité de l’asphalte avec nos instruments, mais le promoteur nous a fourni des informations très utiles sur les caractéristiques de l’asphalte. »

« D’après ce que nous pouvons voir, les pneus les plus durs de la gamme seront bien adaptés à Losail, en raison de l’asphalte assez abrasif et des virages très exigeants. Mais comme nous n’avons jamais couru là-bas, nous ne pourrons nous faire une idée précise de l’efficacité des pneus sur ce circuit qu’une fois sur place. »

Pirelli

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less