Formule 1

Les yeux de Russell ’ne suivaient pas’ lors de ses débuts en F1

Ils étaient injectés de sang

Recherche

Par Emmanuel Touzot

12 avril 2020 - 11:09
Les yeux de Russell ’ne suivaient (...)

George Russell est revenu sur son premier test au volant d’une Formule 1. Jeune pilote Mercedes et en lice pour le titre en GP3, il fut appelé pour les essais jeunes pilotes suivant le Grand Prix de Hongrie 2017 pour Mercedes (photo), et se rappelle du choc que ça a été.

"C’était incroyablement rapide. C’était époustouflant" se souvient-il. "Je pense que la première fois, je venais d’une voiture de F3 et je suis passé à une F1, et c’était comme si mon esprit ne pouvait pas suivre la vitesse."

"Le freinage, on arrive sur des virages à 300 km/h et on freine 100 mètres avant le virage, c’était complètement dingue, mes yeux ne pouvaient pas suivre" poursuit-il, rappelant en avoir eu le ressenti, mais aussi une preuve physique.

"A vrai dire, lors de mon tout premier jour dans une F1, mes yeux étaient injectés de sang, et ce n’était qu’à cause des forces. Et c’est arrivé pendant les trois premiers jours que j’ai faits, j’avais les yeux injectés de sang à la fin. C’est incroyable, le corps met du temps à s’y habituer. C’est bon maintenant, mais c’était hallucinant."

Williams F1

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less