Formule 1

Les Williams n’ont pas trouvé assez de grip en qualifications à Abu Dhabi

Russell et Latifi s’élanceront 16e et 18e

Recherche

Par Emmanuel Touzot

12 décembre 2020 - 16:02
Les Williams n’ont pas trouvé assez (...)

La dernière qualification de la saison n’a pas été la plus enthousiasmante pour Williams. De retour après un Grand Prix chez Mercedes, George Russell s’est qualifié 18e, et il sera 16e sur la grille puisque Sergio Pérez et Kevin Magnussen sont pénalisés.

"C’était vraiment difficile en piste. Nous avons vraiment eu du mal avec les pneus, Nicholas a également eu du mal, ce qui était un peu étrange car en Libres 3, la voiture était bonne" note Russell.

"C’est la dernière course de l’année demain et c’est là que ça compte. Le but est d’essayer de dépasser et d’avancer jusque là où nous le pourrons. Nous avons généralement des samedis forts et nous luttons le dimanche, alors j’espère qu’un mauvais samedi signifie un bon dimanche !"

Nicholas Latifi a signé le dernier temps de la séance et s’élancera 18e après les pénalités appliquées à Pérez et Magnussen. Il s’est notamment démarqué par un tête-à-queue dans le dernier virage : "Ce fut une qualification assez décevante. Sur le premier train de pneus, j’ai fait des erreurs, donc il y avait beaucoup de marge pour améliorer."

"Il y avait une assez grande file de voitures devant moi sur mon deuxième set dans le dernier secteur pour commencer le tour, tout le monde allait trop lentement. Pour essayer de rattraper mon retard et avec des températures de pneus trop basses, quand j’ai pressé l’accélérateur, il n’y avait plus aucune adhérence du tout."

"J’ai eu un tel survirage que cela m’a pris complètement au dépourvu. C’est dommage mais c’est comme ça. Cependant, je suis motivé pour cette dernière course de la saison et j’espère que nous pourrons terminer l’année en beauté."

Dave Robson, ingénieur de piste en chef, confirme que le trafic dont se plaint Latifi a compliqué la tâche de ses deux pilotes : "Ils ont eu des difficultés en devant gérer le trafic autour d’eux."

"Cela leur a fait manquer de grip à l’avant comme à l’arrière. Nicholas a sous-estimé à quel point l’adhérence était faible, et a fait un tête-à-queue avant de franchir la ligne pour son dernier tour."

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less