Formule 1

Les Williams F1 pensaient avoir le rythme pour une Q2 au Nürburgring

17e et 18e places finalement pour les deux pilotes

Recherche

Par Alexandre C.

10 octobre 2020 - 17:40
Les Williams F1 pensaient avoir le (...)

Les Williams n’ont pas fait d’étincelles particulières sur le Nürburgring ce samedi en qualifications, en étant toutes les deux éliminées en Q1.

George Russell a de nouveau battu son coéquipier en qualifications, mais cette fois, n’a pu accrocher une Q2. De la 17e place, que pourra-t-il espérer demain ?

« Je suis un peu déçu ; je pense que la Q2 aurait été possible si nous avions tout mis ensemble. C’était difficile dans ces conditions froides ; les pneus sont vraiment difficiles à faire fonctionner. En EL3, ils fonctionnaient bien, et la voiture était en pleine forme, mais je n’ai pas pu obtenir les mêmes sensations en qualification. C’est dommage car nous étions si proches de la Q2 ; et je pense que nous avions le potentiel aujourd’hui. Dans des circonstances ordinaires, nous savons exactement où nous sommes, donc je suis vraiment excité par ce que la météo pourrait nous apporter demain, en espérant qu’elle sera variable et qu’elle créera un peu de chaos. Ce sera une course intéressante et je suis prêt à me battre demain. »

Nicholas Latifi n’abordait pas cette séance en grande confiance, après un tête-à-tête dans le dernier virage, en EL3. Il finit 18e, à 3 dixièmes de son coéquipier. Satisfaisant ?

« Je pense que la Q2 était atteignable aujourd’hui. Je n’ai pas été complètement satisfait de mes tours avec mes deuxième et troisième trains de pneus. Ils étaient un peu brouillons avec quelques snaps ici et là qui ont fait mal au chrono, donc je suis un peu déçu sur ce plan. Nous avons fait quelques changements importants entre les EL3 et les qualifications afin de mieux équilibrer la fenêtre de fonctionnement de la voiture, ce qui me semble avoir été le cas. Je pense que demain sera quand même intéressant, il pourrait y avoir des conditions mixtes, donc j’attends cela avec impatience. »

Dave Robson, directeur de la performance, fait le même constat que ses pilotes : cette Williams valait mieux.

« Après une journée frustrante vendredi, il était bon de sortir du garage aujourd’hui. En arrivant aux qualifications, nous étions sortis d’une session positive en EL3 et avons estimé que nous avons mis la voiture dans une bonne fenêtre pour la course de demain. »

« Les qualifications ont été un peu décevantes car la voiture avait le rythme nécessaire pour se qualifier en Q2, mais nous n’avons pas réussi à boucler le tour, manquant le passage d’environ un demi dixième. Nous nous battons maintenant pour devancer les Haas en début de course et espérons que quelque chose se passe devant nous pour nous permettre de gagner quelques places supplémentaires. Les conditions froides et éventuellement humides de demain devraient contribuer à produire une course intéressante et il y a encore beaucoup en jeu ce week-end. »

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less