Formule 1

Les triplés de courses sont acceptables tant qu’il y a le Covid-19

Les patrons d’équipe ne veulent pas en revoir après la pandémie

Recherche

Par Emmanuel Touzot

9 octobre 2021 - 10:20
Les triplés de courses sont acceptables

En 2018, la Formule 1 a fait son premier ’triple header’, ces fameux triplés de courses. Elle avait alors promis que ça ne serait qu’un incident isolé et que ça ne se reproduirait plus. Trois ans plus tard, ils sont de plus en plus nombreux au calendrier.

La saison 2021, si elle s’était tenue à son calendrier de remplacement, aurait dû en compter cinq. Pire, la deuxième moitié de saison devait se composer de quatre ’triple header’, séparés par une semaine entre chaque.

Otmar Szafnauer, le directeur d’Aston Martin F1, explique comment l’expérience permet de mieux les préparer et de mieux les vivre : "La première fois que vous faites un triplé de courses, c’est tout nouveau, puis à partir de là, vous apprenez et vous faites certaines choses pour rendre cela plus facile."

"Cependant, c’est toujours très éprouvant pour nous tous. Nous en aurons deux l’année prochaine et nous espérons qu’une fois que la pandémie sera vraiment derrière nous, nous pourrons examiner le calendrier et minimiser, voire supprimer, tous les triple headers."

"L’année prochaine, nous commencerons à la mi-mars et finirons à la mi-novembre, ce qui nous donnera une pause hivernale correcte. On peut s’accommoder d’un ou deux triplés de courses si l’on sait que l’on ne court pas jusqu’à Noël."

Laurent Mekies, le directeur sportif de Ferrari, est prêt à accepter la multiplication de ces triplés de courses tant que la pandémie de Covid-19 apporte des contraintes : "Je pense qu’il est très difficile pour la Formule 1 de mettre en place un calendrier dans le contexte de la pandémie de Covic-19."

"Dans ce contexte, nous comprenons évidemment qu’il doit y avoir un certain niveau de flexibilité de la part des équipes, c’est pourquoi nous devons simplement faire face à ces trois problèmes maintenant."

"Ensuite, quand la pandémie - espérons-le - aura disparu, nous nous réunirons à nouveau pour voir comment avancer, car c’est probablement l’aspect le plus éprouvant pour l’équipe. Espérons que ce sera la première chose qui disparaîtra une fois que la pandémie aura disparu du radar."

Ferrari

Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less