Formule 1

Les triplés de courses en F1 commencent aussi à peser sur les pilotes

Mais les premiers à en souffrir restent le personnel dans les garages

Recherche

Par Olivier Ferret

9 juillet 2021 - 12:16
Les triplés de courses en F1 commencent

Les triplés de courses vont commencer à peser sur les organismes du personnel de la Formule 1, comme l’a récemment indiqué Günther Steiner, le directeur de Haas F1.

Les pilotes ressentent un peu moins cette fatigue mais s’étonnent tout de même de la façon dont la FOM cherche absolument à faire 23 courses cette année.

"C’est une année plus intense en termes de course," explique Fernando Alonso, pilote Alpine F1.

"Nous voyons certaines courses annulées et la semaine suivante, ils sont déjà à la recherche d’une nouvelle place."

"Parfois tu penses qu’avec le calendrier que nous avons... nous pourrions en voir une ou deux en moins. Mais non, ils en remettent rapidement une autre. Il faut juste le prendre avec philosophie et boucler cette année en vue de 2022."

Pour Lewis Hamilton, plus il y aura de courses, plus il y aura de chances de battre Red Bull ?

"Je ne sais pas ! Le contraire peut aussi se produire et ils peuvent créer encore plus l’écart. Mais le rythme est vraiment intense pour les gars dans le garage cette année. Les triplés de course sont vraiment difficiles. La F1 doit réussir à trouver une meilleure organisation en 2022, si on a encore le virus."

"Rester deux fois sur le même circuit soulage un peu les organismes mais les gars n’ont pas le temps de voir leur famille. Ils ont moins de voyage mais ils sont toujours éloignés de leurs proches. Pour nous c’est aussi un peu plus facile, mais j’ai dû retourner deux fois au simulateur. Donc oui, ça commence à peser sur nous aussi."

Alpine F1 Team

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less