Formule 1

Les triple-headers à répétition ‘ne sont pas soutenables’ pour la F1 selon Steiner

Mais il les accepte cette année pour la survie de la F1

Recherche

Par Alexandre C.

22 août 2020 - 08:50
Les triple-headers à répétition ‘ne (...)

A saison exceptionnelle, mesures exceptionnelles : pour placer un maximum de Grands Prix en un minimum de semaines, la F1 impose aux équipes un rythme effréné. Ainsi, les triple-headers, qui avaient été bannis après une première expérimentation, font un retour en force. Un troisième suivra ces prochains jours, à compter de la fin août, entre Spa, Monza et le Mugello.

Forcément, ce calendrier frénétique permet de sauver le plus de revenus possibles, et ainsi d’assurer la survie des petites équipes. Mais ces dernières sont aussi mises à rude épreuve, compte tenu de leurs limitations en ressources humaines. Et les mesures de quarantaine et de confinement n’arrangent pas les choses.

Günther Steiner, le directeur de Haas, reconnaît certes que les mécanos ont pu un peu se reposer pendant le confinement…

« Je pense que c’est assez difficile, mais cette année a été marquée par des circonstances particulières. »

« Parce que les gars ont eu trois ou quatre mois de congé, d’abord pour se régénérer physiquement, puis aussi mentalement, je pense que tout le monde est encore heureux que nous continuions à courir cette année avec la pandémie en cours, et que nous continuions tous à avoir un travail. »

« C’est le principal, c’est donc une grande motivation, mais aussi ils sont un peu plus reposés parce qu’ils ont eu trois mois de moindre activité, ou ils auraient dû avoir trois mois de moindre d’activité, je ne suis pas sûr de ce qu’ils ont fait. »

Mais pour l’avenir, Steiner tire donc la sonnette d’alarme : il arrivera un moment où les organismes vont craquer !

« Je pense que dans une année normale, ce n’est pas soutenable d’avoir ces courses avec triple-header, avec une semaine de repos, puis un autre triple-header, puis un autre…. »

« Ce n’est tout simplement pas soutenable parce qu’au final, vous allez épuiser les gens. Mais je pense que ce soit le plan pour l’avenir, donc nous devons le faire parce qu’il le faut. »

« C’est quand vous êtes en mode survie, c’est ce que vous devez faire. Vous devez consentir ce petit effort supplémentaire. »

Heureusement, ce week-end, la F1 peut un peu souffler…

« Je suis content d’avoir un week-end de congé maintenant, je vais essayer de bien couper, et j’espère que tous les gars le feront aussi bien parce que trois semaines et trois courses difficiles, c’est difficile. Cela fait baisser votre niveau d’énergie. »

Günther Steiner met ainsi la pression sur la FOM, qui compte étendre le calendrier jusqu’à 25 courses à moyen terme - ce qui inclurait donc des triple-headers bien plus courants.

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less