Les statistiques après le Grand Prix du Japon

Verstappen double champion, comme Hakkinen, Alonso, Hill, Clark…

Recherche

Par Alexandre C.

10 octobre 2022 - 19:21
Les statistiques après le Grand Prix (...)

Comme après chaque Grand Prix, il est temps de découvrir les statistiques les plus marquantes, les records qui ont été battus, les séries remarquables toujours en cours ou bien qui se sont arrêtées net lors du dernier week-end…

Les qualifications

Les qualifications de samedi (57 millièmes d’écart entre le 1er, Max Verstappen, et le 3e, Carlos Sainz) ont été les plus serrées de l’année.

Il s’agit de la première pole de Red Bull à Suzuka depuis 2014 (l’équipe avait toujours signé la pole sur ce tracé entre 2009 et 2013).

C’est la 2e pole ‘seulement’ de Max Verstappen en 7 courses (la première depuis Zandvoort).

Pour la 8e fois déjà, Charles Leclerc et Max Verstappen étaient ensemble en première ligne.

C’est aussi la première fois depuis Silverstone que les Red Bull et Ferrari verrouillent les deux premières lignes.

Lewis Hamilton n’était jamais parti d’aussi loin à Suzuka – 6e place – depuis sa 9e position avec McLaren en qualifications, en 2012.

Pour la 5e course de suite, Lewis Hamilton bat George Russell en qualifications chez Mercedes.

Sebastian Vettel maintient sa série de 100 % de Q3 à Suzuka, un de ses tracés fétiches ! Il n’avait plus vu la Q3 depuis 10 courses (Bakou, plus longue série en cours).

Daniel Ricciardo a manqué la Q3 pour… 3 millièmes.

Valtteri Bottas a battu Guanyu Zhou pour la 12e fois en qualifications : il est assuré de remporter son duel en qualifications face à son coéquipier, bien que l’écart se resserre depuis quelques Grand Prix.

Il s’agit de la 6e élimination de Pierre Gasly en Q1, en 2022.

Kevin Magnussen n’a toujours pas vu une seule Q3 à Suzuka.

La course

Comme Sebastian Vettel en 2011, Max Verstappen a remporté, avec Red Bull, son deuxième titre de champion du monde à Suzuka. C’est aussi la première fois depuis 2011 qu’un titre mondial est remporté sur le circuit japonais.

Avec son deuxième titre mondial, Max Verstappen devient donc, comme Fernando Alonso, Mika Hakkinen, Emerson Fittipaldi, Graham Hill, Jim Clark et Alberto Ascari, double champion du monde de F1.

Le Néerlandais remporte sa 12e victoire de l’année : le record de 13 victoires en un an (Michael Schumacher et Sebastian Vettel) pourrait bien être battu.

Avec 32 victoires au total, Max Verstappen compte désormais aussi autant de succès que Fernando Alonso.

Il s’agit de la première victoire de Red Bull durant l’ère hybride à Suzuka.

Sergio Pérez a assuré le 5e doublé de l’année pour Red Bull – un record pour l’équipe.

Le Mexicain en est aussi à 5 podiums consécutifs. Il n’avait jamais fini dans le top 6 à Suzuka (trois fois 7e).

Charles Leclerc est monté sur son 4e podium d’affilée : sa meilleure série depuis 2019.

Avec sa 4e place, Esteban Ocon a obtenu le meilleur résultat de l’année pour l’équipe Alpine.

Lewis Hamilton, 5e, ne s’était aussi mal classé sur ce circuit durant cette ère hybride.

Le pilote Mercedes prenait son 306e départ, soit désormais autant que Michael Schumacher et Jenson Button (4e plus haut total de la F1).

Aston Martin F1 vient d’obtenir, grâce à Lance Stroll puis Sebastian Vettel, deux top 6 d’affilée.

Sebastian Vettel a terminé seulement 11 millièmes devant Fernando Alonso !

L’Espagnol marque des points à Suzuka après une série de courses sans top 10 ici (depuis 2013).

Ce n’est que la troisième fois que George Russell ne finit pas dans le top 5 cette année – mais c’est sa deuxième fois d’affilée.

Nicholas Latifi a enfin débloqué son compteur points avec la 9e place.

Williams marque ainsi des points pour la 5e fois de l’année.

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos