Formule 1

Les statistiques après le Grand Prix de Turquie

Bottas s’impose mais prend un record peu enviable

Recherche

Par Alexandre C.

11 octobre 2021 - 18:06
Les statistiques après le Grand Prix (...)

Comme après chaque Grand Prix, il est temps de découvrir les statistiques les plus marquantes, les records qui ont été battus, les séries remarquables toujours en cours ou bien qui se sont arrêtées net lors du dernier week-end…

Les qualifications

C’est officiellement Valtteri Bottas qui a signé sa 18e pole en carrière samedi dernier à Istanbul. Pour la première fois, une Mercedes partira en première ligne en Turquie.

Valtteri Bottas devient donc, avec René Arnoux, le pilote ayant le plus de poles sans avoir jamais remporté de titre.

1 Valtteri Bottas, 18 poles (172 départs)
= René Arnoux, 18 (149 départs)
3 Stirling Moss, 16 (66 départs)
= Felipe Massa, 16 (269 départs)
5 Ronnie Peterson, 14 (123 départs)
6 Rubens Barrichello, 14 (322 départs)

Il s’agit de la 2e pole du Finlandais en 2021, après Portimao.

Lewis Hamilton avait déjà perdu une pole position après avoir été le plus rapide en Espagne en Q3 en 2012 (exclu pour un échantillon de carburant insuffisant).

Pierre Gasly, parti 4e, a égalé sa meilleure position de départ en F1 (il compte 5 départs depuis la 4e place).

Fernando Alonso, 5e sur la grille, n’était pas parti plus haut depuis le lugubre Grand Prix du Japon 2014.

Toutes les Red Bull avaient fini au moins dans le top 4 en qualifications à Istanbul… jusqu’à la 7e place de Sergio Pérez en Q3.

Toujours aucune Q3 pour Sebastian Vettel depuis 4 courses…

C’est la 2e fois de l’année que Mick Schumacher voit la Q2. Il a collé 3 secondes à son coéquipier Mazepin en Q1.

Daniel Ricciardo en revanche a subi sa première élimination en Q1 depuis le Portugal.

La course

Valtteri Bottas a remporté sa 10e victoire en carrière à Istanbul. Sa dernière remontait il y a un an (27 septembre 2020 en Russie).

Cela signifie que le Finlandais évitera une deuxième saison avec Mercedes sans victoire (c’était arrivé en 2018).

Valtteri Bottas fêtait d’ailleurs son 172e départ dimanche, dépassant Niki Lauda, son ancien patron, dans les statistiques.

De nouveau le leader du championnat a changé, pour la 4e fois déjà en 6 courses. Jamais un pilote n’a eu plus de 8 points d’avance depuis 7 courses.

Sergio Pérez est monté sur son premier podium depuis le Paul Ricard, il y a 9 courses.

Esteban Ocon, en ne changeant pas une fois ses pneus dimanche dernier, est devenu le premier pilote depuis Mika Salo à Monaco en 1997 à ne pas changer de gommes sous drapeau vert du début à la fin de la course et à n’effectuer aucun arrêt lors d’une course sans drapeau rouge.

Pierre Gasly en déjà à 5 « top 6 » cette année.

Carlos Sainz a préservé sa série de 9 Grands Prix d’affilée dans les points même en partant dernier : c’est la série la plus longue d’arrivées dans les points toujours en cours dans le paddock.

Lance Stroll a fini 9e, comme l’an dernier en Turquie – alors qu’il partait en pole en 2020.

C’est seulement la 12e fois en F1 qu’il n’y a pas eu d’abandon (et déjà la 8e de l’ère hybride et la 3e cette année, après la France et l’étrange Grand Prix de Belgique).

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less