Les statistiques après le Grand Prix de Singapour

Alonso devient le pilote le plus capé devant Räikkönen

Recherche

Par Alexandre C.

3 octobre 2022 - 18:19
Les statistiques après le Grand Prix (...)

Comme après chaque Grand Prix, il est temps de découvrir les statistiques les plus marquantes, les records qui ont été battus, les séries remarquables toujours en cours ou bien qui se sont arrêtées net lors du dernier week-end…

Les qualifications

L’exploit est de taille : Charles Leclerc en est déjà à 9 poles positions cette année. C’est tout simplement le meilleur résultat pour un pilote Ferrari, depuis Michael Schumacher en 2001 (11 poles).

Ces 6 derniers Grands Prix à Singapour, Ferrari a pu glaner 4 poles (doublé en 2019).

Avec 18 poles, Charles Leclerc repasse désormais devant Max Verstappen à ce jeu-là. Le chassé-croisé continue.

Il s’agit du premier top 2 en qualifications de Sergio Pérez depuis l’Azerbaïdjan. Du premier top 3 en qualifications pour Lewis Hamilton en 2022 aussi.

54 millièmes seulement séparaient le premier (Charles Leclerc) du troisième (Lewis Hamilton) des qualifications à Singapour.

Fernando Alonso, 5e sur la grille, a signé le meilleur résultat de l’ensemble Lotus-Renault-Alpine à Singapour, en qualifications, depuis 2013. Ces 10 dernières courses, Fernando Alonso est parti 5 fois dans le top 5. Tout de même !

8e top 6 en qualifications de l’année, pour l’excellent Lando Norris chez McLaren.

Pierre Gasly n’était jamais parti aussi haut depuis Bakou cette année (7e sur la grille).

Deux AlphaTauri en Q3, c’est une première depuis Bakou également.

C’était la première fois que Max Verstappen partait de la 8e place sur une grille en 2022 – mais il ne s’imposera pas d’un 8e emplacement différent de départ cette année.

En 2015 pour son premier Grand Prix de Singapour, avec Toro Rosso, Max Verstappen était aussi parti 8e.

Ce n’est que la 3e fois de l’année que George Russell ne voit pas la Q3.

Lance Stroll n’a pas éliminé en Q1, à Singapour, pour la première fois de sa carrière.

C’est en revanche la première fois de sa carrière (au mérite, en excluant les défaillances de fiabilité) que Sebastian Vettel n’atteint pas la Q3 à Singapour.

Après 148 courses sans élimination dès la Q1, Valtteri Bottas vient d’en connaître 3 en 4 Grands Prix !

La course

Sergio Pérez a remporté dimanche son 4e Grand Prix en F1. Il est le premier pilote Red Bull à s’imposer à Singapour depuis 2013 (Sebastian Vettel).

Il est également le premier pilote à signer un doublé Monaco-Singapour dans la même saison – depuis 2011, là encore Sebastian Vettel. Le maître des circuits urbains !

Checo devient le 58e pilote de l’histoire à mener une course du premier au dernier tour (Charles Leclerc était devenu le 57e à Melbourne cette année).

Depuis 11 Grands Prix, Red Bull n’a jamais manqué le podium à Singapour.

Charles Leclerc en est à 3 podiums consécutifs – mais à chaque fois, il termine derrière Red Bull. Comme en 2019, il finit aussi 2e à Singapour, après un scénario frustrant.

Un double podium pour Ferrari : c’est une première depuis… Miami, soit 12 Grands Prix ! Ouch...

McLaren n’avait jamais autant marqué de points un dimanche de Grand Prix cette année (22 comme lors du week-end d’Imola, avec course sprint). Et repasse devant Alpine au classement des constructeurs.

C’est le 2e top 4 de l’année pour Lando Norris.

Daniel Ricciardo a signé son premier top 5 de l’année, son premier depuis l’Arabie saoudite l’an dernier aussi. Et ce en partant 17e sur la grille : merci la stratégie et la voiture de sécurité !

Lance Stroll avait fini à cinq reprises 10e cette année : cette 6e place est donc son meilleur résultat en 2022.

C’est seulement la 7e fois que Lewis Hamilton termine 9e d’un Grand Prix, en 305 départs.

Pierre Gasly a marqué des points pour la 2e fois d’affilée : inédit depuis l’enchaînement Arabie saoudite-Australie cette année.

C’est seulement la 2e fois que George Russell ne finit pas dans le top 5 (après Silverstone, abandon).

Il n’y avait jamais eu aussi peu de pilotes à l’arrivée cette année (14) – même total qu’en Arabie saoudite et qu’à Silverstone.

Max Verstappen ne battra pas le record de 9 victoires d’affilée sur une seule saison (Sebastian Vettel, 2013).

A 41 ans, Fernando Alonso est devenu le pilote le plus capé en F1 : 350 départs désormais, un de plus que Kimi Räikkönen.

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos