Les statistiques après le Grand Prix de Monaco

Pérez devient le Mexicain le plus victorieux en F1 devant Pedro Rodriguez

Recherche

Par Alexandre C.

30 mai 2022 - 19:04
Les statistiques après le Grand Prix (...)

Comme après chaque Grand Prix de F1, il est temps de découvrir les statistiques les plus marquantes, les records qui ont été battus, les séries remarquables toujours en cours ou bien qui se sont arrêtées net lors du dernier week-end…

Les qualifications

C’est la 2e pole consécutive de Charles Leclerc à Monaco et sa 3e aussi d’affilée de l’année.

Charles Leclerc compte désormais 14 poles soit autant que… Max Verstappen.

Avec 12 poles à Monaco, Ferrari repasse, dans les tables de la F1, devant McLaren.

Ferrari avait aussi verrouillé la première ligne à Monaco en 2017, avec Kimi Räikkönen et Sebastian Vettel. Mais Ferrari avait alors signé un doublé.

5e en qualifications en 2022 comme en 2021 à Monaco : belle régularité pour Lando Norris.

George Russell devance désormais 4 à 3 Lewis Hamilton dans le duel du samedi chez Mercedes.

C’est la deuxième année d’affilée que Lewis Hamilton ne partait pas dans le top 6 à Monaco.

9e en Q3, Sebastian Vettel a réussi sa 13e apparition dans le top 10 des qualifications en carrière.

C’est la troisième fois que Yuki Tsunoda bat Pierre Gasly en qualifications cette année (seulement 2 sur le total de l’an dernier), mais le Français a surtout joué de malchance samedi.

C’est seulement la deuxième fois depuis 5 ans que Valtteri Bottas est éliminé en Q2 (Australie aussi cette année).

Lance Stroll, à une exception près, a toujours été éliminé en Q1 à Monaco (5 Grands Prix ici).

La course

Sergio Pérez a remporté sa 3e victoire en carrière, sa première à Monaco (première victoire pour un Mexicain aussi à Monaco, un bel hommage alors qu’il portait un casque en hommage aux frères Rodriguez).

Pérez devient d’ailleurs le pilote mexicain le plus victorieux de l’histoire de la F1, passant devant Pedro Rodriguez. Dans l’histoire ! C’est la première fois depuis Gilles Villeneuve en 1981 qu’un Nord-Américain remporte le Grand Prix de Monaco.

C’est la 3e fois lors des 4 derniers Grands Prix à Monaco que Red Bull s’impose, avec trois moteurs aux noms différents (Tag Heuer, Honda et Red Bull Powertrains) sur le papier.

Pour la première fois de l’ère hybride, Red Bull a placé deux de ses F1 sur le podium.

Comme l’an dernier, Carlos Sainz a fini 2e du Grand Prix de Monaco. Il s’agit du 10e podium pour l’Espagnol qui ne compte toujours pas de victoire en carrière. Bientôt ?

Pour la première fois en F1 (et depuis le GP3), Charles Leclerc a vu l’arrivée d’une course à Monaco. Pas sûr que cela le console…

Fin de série pour Max Verstappen : depuis le début d’année, le Néerlandais avait toujours soit gagné, soit abandonné.

George Russell est le seul pilote à avoir toujours marqué des points chaque année, avec un top 5 systématique de surcroît.

Lando Norris a signé son 4e meilleur tour en carrière, après Sotchi 2021, et Istanbul et Red Bull Ring en 2020.

Fernando Alonso marque des points pour la première fois à Monaco depuis 2016.

9e place pour Valtteri Bottas et Sauber-Alfa Romeo, c’est le meilleur résultat de l’équipe depuis aussi une 9e place en 2015 (Felipe Nasr).

Aucune Haas F1 n’a vu l’arrivée alors que depuis 2016, les monoplaces américaines avaient systématiquement vu le drapeau à damiers sur le Rocher.

C’est la première fois en 4 départs que Pierre Gasly manque le top 10 à Monaco.

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos