Les statistiques après le Grand Prix de Miami

9e défaite d’affilée en qualifications pour Ricciardo

Recherche

Par Alexandre C.

9 mai 2022 - 18:56
Les statistiques après le Grand Prix (...)

Comme après chaque Grand Prix, il est temps de découvrir les statistiques les plus marquantes, les records qui ont été battus, les séries remarquables toujours en cours ou bien qui se sont arrêtées net lors du dernier week-end…

Les qualifications

Les Ferrari en première ligne : cela ne s’était plus vu depuis le Grand Prix de Mexique 2019. Aux États-Unis, il fallait remonter à 2006 (Indianapolis, Michael Schumacher et Felipe Massa) pour une pole et une première ligne rouges.

C’est le deuxième départ en première ligne de la carrière de Carlos Sainz.

Sergio Pérez est toujours parti dans le top 4 cette année.

5e, Valtteri Bottas a signé les meilleures qualifications d’Alfa Romeo depuis 2019 (5e place aussi pour Kimi Räikkönen).

C’est la première fois de sa carrière que Lewis Hamilton s’est qualifié en dehors du top 5 aux États-Unis.

Pierre Gasly a signé la meilleure qualification d’AlphaTauri (7e) en 2022.

Lando Norris en est à 3 Q3 d’affilée. Yuki Tsunoda y est parvenu pour la première fois, tout comme Lance Stroll.

En revanche c’est la première fois que Fernando Alonso ne voit pas la Q3 cette année. La série se prolonge pour les pilotes Red Bull et Ferrari.

Seulement 86 millièmes séparaient Fernando Alonso, George Russell et Sebastian Vettel en Q2.

C’est la 9e fois d’affilée que Daniel Ricciardo est battu en qualifications par Lando Norris. Ouch !

En qualifications pour le moment, Alexander Albon a toujours battu Nicholas Latifi. Cela rappelle des souvenirs au Canadien…

La course

C’est la 2e victoire consécutive de Max Verstappen aux États-Unis, après son succès à Austin en 2021.

Max Verstappen a gagné chaque course qu’il a terminée cette année.

Il compte désormais 23 victoires, rejoignant Nelson Piquet et Nico Rosberg.

Avec 53 podiums, Max Verstappen rentre dans le top 10 des pilotes de F1, devant Coulthard désormais.

Comme à Zandvoort l’an dernier, Max Verstappen s’est imposé lors de la première course d’un GP qui n’était pas l’année d’avant au calendrier.

Charles Leclerc a terminé sur le podium pour la première fois aux États-Unis (17 en tout). C’est sa 16e arrivée consécutive lors d’un Grand Prix, la plus longue série en cours dans le paddock. Celle de Lando Norris s’est donc arrêtée à 15.

En 2020 et 2021, Ferrari n’avait pas signé plus de deux doubles podiums : c’est trois cette année pour le moment.

Pour la première fois de sa carrière, Lewis Hamilton a terminé hors du top 4 aux États-Unis.

George Russell maintient lui son impressionnante série d’arrivées dans le top 5 cette année (il est le seul).

Esteban Ocon a toujours battu Fernando Alonso en course cette année (4 top 10 en 5 Grands Prix).

Au classement, Albon compte plus de points qu’Alonso (3 contre 2).

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos