Les statistiques après le Grand Prix d’Émilie-Romagne

Premier doublé pour Red Bull depuis la Malaisie 2016

Recherche

Par Alexandre C.

25 avril 2022 - 19:30
Les statistiques après le Grand Prix (...)

Comme après chaque Grand Prix, il est temps de découvrir les statistiques les plus marquantes, les records qui ont été battus, les séries remarquables toujours en cours ou bien qui se sont arrêtées net lors du dernier week-end…

Les qualifications

Les qualifications de la F1 à Imola ont été marquées par cinq drapeaux rouges, le plus grand nombre depuis les débuts du format à élimination directe en 2006.

Max Verstappen a décroché la 75e pole position de Red Bull en F1.

Et sa 14e personnelle, soit autant qu’Alberto Ascari, James Hunt, Ronnie Peterson et Rubens Barrichello.

Charles Leclerc a été premier ou deuxième à chaque qualification depuis le début de la saison.

4e en qualifications : jamais Haas n’avait obtenu pareil résultat dans son histoire en F1 ! Kevin Magnussen était déjà lui parti 4e lors de son premier Grand Prix à Melbourne en 2014 (podium) ainsi qu’en Allemagne la même année.

Top 5 en qualifications à Imola : la dernière fois pour Fernando Alonso, c’était en 2006 avec Renault. Souvenirs…

Pour la première fois, Aston Martin F1 a vu la Q3 cette année – et Sebastian Vettel a vu aussi sa première Q3 à Imola.

La statistique marquante de la séance fut pour Mercedes : c’est la première fois depuis le Grand Prix du Japon 2012 (187 Grands Prix) que l’équipe ne place aucune voiture en Q3.

Pierre Gasly éliminé en Q1, c’est rare, très rare : la dernière fois, c’était au Mugello 2020.

Ocon a lui été éliminé en Q1 pour la première fois depuis l’Autriche 2021.

Depuis trois courses, Williams ne place aucune de ses F1 en Q2.

Le sprint

Pour la première fois depuis 2006 (Michael Schumacher), une Ferrari partait en première ligne à Imola.

C’est le 3e top 8, sur une grille de départ, de Valtteri Bottas cette année avec Alfa Romeo (deux top 8 seulement sur la grille l’an dernier pour l’équipe).

Mick Schumacher 10e sur la grille : c’est sa meilleure position de départ en F1.

Deux Haas partant dans le top 10, c’est aussi une première depuis Interlagos 2019.

La course

Red Bull a signé son premier doublé depuis un bon bout de temps : la Malaisie 2016 (Daniel Ricciardo-Max Verstappen). Et le précédent datait de 2013.

Cette année en Grand Prix, Max Verstappen a soit gagné, soit abandonné.

Pole, victoire, meilleur tour, chaque tour mené, Max Verstappen a réalisé un Grand Chelem ce week-end.

C’est le deuxième Grand Chelem de Max en carrière - il en compte autant que Juan Manuel Fangio, Jack Brabham, Mika Häkkinen et Nico Rosberg.

C’est la première fois de l’histoire que deux pilotes différents réussissent deux Grands Chelems à la suite (puisque Charles Leclerc avait signé aussi pareille performance à Melbourne).

La dernière fois que Max Verstappen prenait un tour à Lewis Hamilton remontait au Grand Prix du Mexique 2017.

Pour la deuxième année d’affilée, Lando Norris termine sur le podium à Imola. Le Britannique a été sur le podium lors des trois dernières courses en Italie (Imola, Monza, Imola).

George Russell est le seul pilote à avoir fini dans le top 5 à chaque course pour le moment.

5e place pour Alfa Romeo : le meilleur résultat de l’équipe depuis le Brésil 2019 (Kimi Räikkönen 4e, Antonio Giovinazzi 5e).

Ferrari reste sans podium à Imola, circuit situé près de Maranello, depuis 2006.

7e et 12e : AlphaTauri a obtenu exactement les mêmes résultats qu’à Imola l’an dernier, mais cette fois, c’est Yuki Tsunoda qui était 7e.

Aston Martin F1 a ouvert son compteur grâce à Sebastian Vettel et Lance Stroll : il n’y a plus d’équipe avec un 0 pointé au classement des constructeurs. Et ce après 4 Grands Prix seulement, soit une première depuis 2018.

Carlos Sainz a complété seulement un tour lors des deux derniers Grands Prix (après une série de 31 courses terminées).

Hamilton a déjà fini une course à la régulière hors des points, à Bakou l’an dernier après son tout droit en toute fin de course – mais à Imola, c’était à la régulière.

Esteban Ocon a mis fin à une belle série de 7 Grands Prix dans les points.

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos