Les statistiques après le Grand Prix d’Azerbaïdjan

Verstappen rejoint Clark et Lauda

Recherche

Par Alexandre C.

13 juin 2022 - 18:54
Les statistiques après le Grand Prix (...)

Comme après chaque Grand Prix, il est temps de découvrir les statistiques les plus marquantes, les records qui ont été battus, les séries remarquables toujours en cours ou bien qui se sont arrêtées net lors du dernier week-end…

Les qualifications

4 poles en 4 courses : Charles Leclerc affole les compteurs en qualifications ces derniers temps avec Ferrari.

Il est le premier à signer deux poles sur le circuit de Bakou depuis son arrivée au calendrier F1 (pole aussi l’an dernier).

Avec 15 poles, Charles Leclerc dépasse dans les tables… Max Verstappen.

C’est la première fois chez Red Bull que Max Verstappen est battu une 2e fois d’affilée par Sergio Pérez, en qualifications.

Le Néerlandais n’a jamais été en première ligne sur ce circuit.

Pour la 6e fois en 8 Grands Prix en 2022, les deux premières lignes ont été trustées par Ferrari et Red Bull.

Depuis 3 Grands Prix, c’est George Russell qui bat Lewis Hamilton en qualifications chez Mercedes.

6e pour AlphaTauri, Pierre Gasly n’était jamais aussi mieux parti de l’année (4e place déjà en qualifications à Bakou l’an dernier).

8e en qualifications, Yuki Tsunoda a aussi signé son meilleur résultat de l’année.

Pour la première fois depuis l’Arabie saoudite, aucune McLaren n’était en Q3.

Pour la première fois aussi chez Alfa Romeo, Guanyu Zhou a battu Valtteri Bottas en qualifications. Comme à Monaco le Finlandais a frôlé l’élimination, d’une place, en Q1.

Ce n’est que la première fois que Mick Schumacher est éliminé en Q1 cette année.

Pour Lance Stroll c’est en revanche la troisième fois de suite (la 3e aussi à Bakou). En Q1 ces deux dernières années à Bakou, il s’est d’ailleurs crashé systématiquement. Gênant !

La course

En 6 Grands Prix à Bakou, il y a toujours eu des vainqueurs différents : la série se poursuit avec Max Verstappen.

Red Bull a remporté son 5e succès d’affilée. C’est la meilleure série de l’équipe depuis les 9 incroyables victoires d’affilée de Sebastian Vettel en 2013.

Le Néerlandais n’avait jamais fini sur le podium à Bakou. Il n’y a plus que Monza à cocher sur sa liste de podiums.

C’était aussi la 100e arrivée dans les points pour Max Verstappen avec Red Bull (course sprint exclue).

Surtout avec 25 succès, il égale Jim Clark et Niki Lauda (9e pilote avec le plus de victoires en F1).

Avec 81 victoires, Red Bull rejoint aussi Lotus pour devenir la 5e équipe la plus victorieuse en F1.

Il s’agit du 20e doublé de l’histoire de Red Bull en F1, et leur troisième en cinq courses (après un seul doublé en 8 saisons auparavant, à Sepang en 2016).

4 podiums à Bakou : Sergio Pérez est celui qui a le plus goûté au champagne dans la capitale (1er en 2021, 3e en 2016 et 2018, 2e cette année).

George Russell est toujours le seul pilote à avoir marqué des points à chaque GP, en finissant de surcroît toujours dans le top 5 cette année. C’est son 3e podium en 2022. A chaque fois à la troisième place (Melbourne et Barcelone).

Ce n’est que le premier top 4 de Lewis Hamilton en 5 courses (depuis l’Australie). George Russell est 37 points devant lui au championnat.

Pierre Gasly, 5e, a signé son meilleur résultat de l’année après son podium déjà l’an dernier ici.

Sebastian Vettel a toujours fini dans le top 6 à Bakou, série qui se poursuit contre toute attente !

Fernando Alonso a établi un nouveau record de longévité en F1, en étant toujours dans le sport 7 771 jours après ses débuts. Le record du nombre de Grands Prix de Kimi Räikkönen tombera à la fin d’année.

Ce n’est que la 2e fois que Daniel Ricciardo marque des points cette année, si on exclut le sprint d’Imola. Lando Norris est, lui, entré dans un top 10 le dimanche pour la 50e fois en carrière.

Esteban Ocon n’avait pas vu l’arrivée à Bakou depuis 2017.

En trois épreuves, Charles Leclerc a perdu trois fois la tête alors que ce n’est pas de son fait : fiabilité à Barcelone, erreur de stratégie à Monaco et fiabilité de nouveau à Bakou.

Il s’agit du premier double abandon pour Ferrari depuis Monza 2020.

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos