Les statistiques après le Grand Prix d’Autriche

100 GP pour Ocon avec une belle 5e place

Recherche

Par Alexandre C.

11 juillet 2022 - 18:52
Les statistiques après le Grand Prix (...)

Comme après chaque Grand Prix, il est temps de découvrir les statistiques les plus marquantes, les records qui ont été battus, les séries remarquables toujours en cours ou bien qui se sont arrêtées net lors du dernier week-end…

Les qualifications

Max Verstappen a obtenu sa 16e pole vendredi dernier. Il passe ainsi au compteur de poles en carrière devant un certain… Charles Leclerc.

C’est déjà la 7e fois que les deux Ferrari et Red Bull sont aux quatre premières places.

Esteban Ocon ne s’était pas aussi bien qualifié (6e) depuis Djeddah.

C’est seulement la 3e fois de l’année que George Russell se qualifie dans le top 5 (même s’il a fini dans le top 5 à neuf reprises avant l’Autriche).

Un double crash de Mercedes n’était pas arrivé depuis le premier tour du Grand Prix d’Espagne en 2016.

Alexander Albon a obtenu sa co-meilleure qualification de l’année avec la 12e place, comme à Montréal.

C’est déjà la 5e fois d’affilée que Valtteri Bottas est éliminé en Q2.

McLaren, et Aston Martin F1, ont obtenu leurs pires résultats combinés en qualifications de l’année. C’est la 3e fois de suite que les Aston Martin F1 sont éliminées toutes les deux en Q1.

Le Sprint

Max Verstappen a remporté les deux Sprints de cette année, amassant 16 points dans cet exercice.

C’est la troisième fois de suite qu’il prend le départ du Red Bull Ring à la première place.

Ce n’est que pour la 4e fois de sa carrière que Lewis Hamilton est censé partir en 8e place. La dernière fois justement en Autriche en 2018.

Kevin Magnussen n’était jamais parti d’aussi haut du Red Bull Ring (7e) depuis son année avec McLaren en 2014 (6e).

Pierre Gasly est maudit en Sprint : à chaque fois cette année, à Imola comme au Red Bull Ring, il a été victime d’un incident au premier tour.

La course

Charles Leclerc n’avait jamais gagné une course de F1, sans partir de la pole jusqu’ici.

C’est son premier podium en cinq courses.

Charles Leclerc est allé dépasser trois fois Max Verstappen en course, deux fois avec un avantage de pneus.

Il s’agit de la première 2e place de Max Verstappen cette année. Il a disputé aussi sa 129e course avec Red Bull, soit autant que Mark Webber avec l’équipe.

Il s’agit de la première victoire de Ferrari en Autriche depuis la victoire de Michael Schumacher ici en 2003 (et vingt ans après la polémique de la consigne à Barrichello) ;

3e podium consécutif pour Lewis Hamilton : le pilote Mercedes est d’ailleurs le seul à avoir vu l’arrivée à chaque Grand Prix cette année.

Mercedes en est à sept 3e places cette année.

Il s’agit du deuxième top 5 consécutif pour l’équipe Alpine (aucun auparavant).

Une belle manière pour Esteban Ocon de célébrer son 100e Grand Prix, son 50e avec Alpine.

Mick Schumacher a obtenu le meilleur résultat de sa carrière avec une 6e place.

Avant Silverstone, Haas avait marqué 15 points en neuf courses ; l’équipe américaine, avec certes l’aide du Sprint, vient d’en inscrire 19 points en deux courses.

C’est la deuxième fois d’affilée que Haas marque des points avec les deux voitures. Et la première fois depuis 2018.

7e, Lando Norris n’avait jamais aussi… mal fini au Red Bull Ring !

Daniel Ricciardo a inscrit des points le dimanche seulement pour la 3e fois de l’année (4e fois avec le Sprint d’Imola).

Valtteri Bottas avait fini dans les points lors des 5 derniers Grands Prix au Red Bull Ring.

Il s’agit déjà du 4e abandon de l’année pour Carlos Sainz. Du deuxième en trois courses pour Sergio Pérez.

La mi-saison a été officiellement atteinte à la fin de ce Grand Prix d’Autriche.

Info Formule 1

Photos

Vidéos