Les statistiques après le Grand Prix d’Australie

Premier Grand Chelem pour Charles Leclerc

Recherche

Par Alexandre C.

11 avril 2022 - 18:02
Les statistiques après le Grand Prix (...)

Comme après chaque Grand Prix, il est temps de découvrir les statistiques les plus marquantes, les records qui ont été battus, les séries remarquables toujours en cours ou bien qui se sont arrêtées net lors du dernier week-end…

Les qualifications

Jamais un pilote autre que Lewis Hamilton n’avait réussi à signer de pole position à Melbourne, durant l’ère hybride.

5e sur la grille, Lewis Hamilton s’était toujours qualifié au moins dans le top 3 en Australie depuis 2010 (11e place alors avec McLaren en qualifications).

Charles Leclerc est aussi devenu le premier pilote Ferrari à signer la pole à Melbourne depuis Kimi Räikkönen en 2007 – l’année du titre.

Carlos Sainz en revanche a dévissé : il est devenu le premier pilote Ferrari à se qualifier hors du top 5 à Melbourne depuis 2014.

Sergio Pérez n’est entré en Q3 à Melbourne que pour sa deuxième fois en carrière.

4e, Lando Norris a signé la meilleure séance de qualifications pour McLaren depuis la 4e place aussi de Kevin Magnussen en 2014 pour l’équipe.

7e, Daniel Ricciardo n’était jamais mieux parti à Melbourne depuis 2015 (6e).

Alpine a toujours placé au moins une de ses voitures en Q3 cette année.

Cinq équipes seulement sont passées en Q3, soit le minimum possible.

Pour AlphaTauri, cela fait donc 3 Grands Prix d’Australie de suite sans Q3.

C’est la première fois que Mick Schumacher bat Kevin Magnussen en qualifications chez Haas.

Sebastian Vettel, pour la première fois, n’a pas vu la Q3 à Melbourne.

Mais la statistique la plus marquante de ces qualifications fut celle concernant Valtteri Bottas : la série de 103 Q3 d’affilée du Finlandais arrive à son terme. Une série qui avait débuté aussi à Melbourne en 2017, pour le premier Grand Prix du Finlandais avec Mercedes.

La course

Pole position, meilleur tour, victoire et chaque tour mené : Charles Leclerc est devenu à Melbourne le 26e pilote de l’histoire de la F1 à signer un Grand Chelem.

Le précédent Grand Chelem de Ferrari datait de 2010 (Fernando Alonso à Singapour).

Il s’agit du 42e Grand Chelem pour Ferrari.

Leclerc est aussi le premier pilote depuis Sebastian Vettel en 2019 à signer le meilleur tour dans 3 GP d’affilée.

71 points sur 75 possibles : Leclerc a pris le meilleur début de saison depuis Rosberg en 2016.

Charles Leclerc a remporté 100 % de ses Grands Prix (4) en partant de la pole position.

Le pilote Ferrari compte 34 points d’avance sur George Russell – jamais il n’y avait eu un si grand écart entre le 1er et le 2e du championnat l’an dernier. Ni même depuis 2016 entre Rosberg et Hamilton.

3e, George Russell a signé son premier podium avec Mercedes et n’a jamais été aussi bien classé dans un championnat (2e).

Mercedes a toujours fini sur le podium en Australie depuis 2014.

C’est bien Mercedes qui a marqué le plus de points au classement des constructeurs en Australie (27 points contre 26 pour Ferrari).

Esteban Ocon a toujours fini dans le top 7 cette année.

Alexander Albon a ouvert le compteur pour Williams – premiers points pour l’équipe de Grove à Melbourne depuis 2017.

Seule Aston Martin F1 n’a donc pas marqué de points au classement des constructeurs pour le moment.

La soupe à la grimace pour Max Verstappen : le Néerlandais n’a vu l’arrivée qu’à une seule reprises en trois Grands Prix.

Fin de série pour Carlos Sainz enfin : l’Espagnol en était à 17 courses d’affilée dans les points, et même à 31 Grands Prix d’affilée terminés.

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos