Les statistiques après le Grand Prix d’Arabie saoudite

Perez est devenu le poleman le plus tardif de l’histoire

Recherche

Par Alexandre C.

28 mars 2022 - 19:31
Les statistiques après le Grand Prix (...)

Comme après chaque Grand Prix, il est temps de découvrir les statistiques les plus marquantes, les records qui ont été battus, les séries remarquables toujours en cours ou bien qui se sont arrêtées net lors du dernier week-end…

Les qualifications

Sergio Pérez a signé sa première pole en carrière – au terme de 215 Grands Prix.

Jamais un pilote n’avait autant attendu avant de signer sa première pole position – depuis les 130 courses de Webber, autre pilote Red Bull.

C’est seulement la 2e fois que Sergio Pérez réussit à battre Max Verstappen en qualifications hors problème technique (la première fois était aussi au 2e Grand Prix de l’année, en 2021 à Imola).

Le Mexique est la 23e nation différente à décrocher la pole position.

Il s’agit aussi de la première pole d’un moteur Red Bull Powertrains.

4e, Max Verstappen a réalisé sa pire performance en qualifications depuis Monza 2020 (5e).

Valtteri Bottas en est à 103 Q3 consécutives.

C’est la première fois depuis le Brésil 2017 que Lewis Hamilton est éliminé en Q1 (il s’était crashé à Interlagos en qualifications alors). En rythme pur, hors crash, sa dernière élimination remontait à Silverstone 2009 !

Seul un moteur Mercedes était en Q3, et encore, George Russell n’y est parvenu que de justesse (34 centièmes).

Les cinq voitures les plus lentes en Q1 avaient un moteur Mercedes (si on ne compte pas Yuki Tsunoda qui s’est crashé).

La course

En l’espace d’une course, Red Bull est passée de la dernière à la 3e place au classement des constructeurs.

Le moteur Red Bull Powertrains a remporté sa première victoire en F1 (21e manufacturier à gagner en F1).

549 millièmes d’écart seulement à l’arrivée entre Max Verstappen et Charles Leclerc ! C’est le finish le plus serré depuis Monza 2020 (415 millièmes entre Pierre Gasly et Carlos Sainz).

Max Verstappen compte désormais autant de victoires que Kimi Räikkönen (21).

28 ans en arrière, jour pour jour, Jos Verstappen commençait sa carrière en F1 au Grand Prix du Brésil 1994.

Charles Leclerc en est à 2 podiums en 2 courses – soit autant de podiums que durant toute l’année 2021.

Carlos Sainz obtient son 3e podium consécutif et sa 17e arrivée d’affilée dans les points.

Pour la première fois depuis Singapour 2019, Ferrari place ses deux voitures sur le podium durant deux Grands Prix d’affilée.

Sergio Pérez a mené plus de tours en course (14) que sur toute la saison 2021 (13).

Les trois pilotes qui avaient abandonné à Bahreïn ont marqué des points : Max Verstappen, Sergio Pérez et Pierre Gasly.

Deux Grands Prix dans le top 10 d’affilée : pour Haas, c’est une première depuis 2019 (Espagne-Monaco).

Lewis Hamilton n’avait plus terminé à la 10e place depuis la Corée 2012. Il n’a jamais encore fini 11e durant sa carrière.

Il aura pris son 180e départ avec Mercedes – dépassant le nombre de Grands Prix de Michael Schumacher avec Ferrari.

Le Royaume-Uni a dépassé les 10 000 points en F1. Le total est de 10 001,78, l’Allemagne est en deuxième position avec 7 897,50 unités.

Seulement 13 pilotes ont vu l’arrivée, soit le total le plus faible depuis la Hongrie 2021.

Un Grand Prix sans un Schumacher ou un Vettel au départ ? La dernière fois remontait au Grand Prix du Portugal 1994 (lors des Grands Prix de suspension de Michael Schumacher).

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos