Formule 1

Les salaires des pilotes de F1 seront plafonnés... ou presque à partir de 2023

Un seuil à définir encore, une exception déjà notable

Recherche

Par Olivier Ferret

27 octobre 2020 - 19:52
Les salaires des pilotes de F1 (...)

C’était dans les discussions au moment du confinement en mars, c’est revenu sur la table lors de la dernière réunion de la Commission F1, hier, à Portimao : il y aura un plafond pour les plus hauts salaires dans les équipes, à commencer par celui des pilotes, à partir de 2023. Mais, bien entendu, le mécanisme a obtenu quelques aménagements qui resteront à définir.

En effet, de manière unanime, il a été décidé par les équipes, la FOM et la FIA, d’introduire un salaire maximum pour les pilotes et les 3 plus gros salaires de l’équipe parmi les dirigeants (normalement le patron, le directeur technique et le team manager) à partir de 2023.

Pour l’instant, ces salaires sont hors du périmètre du budget plafonné à 145 millions de dollars qui entrera en vigueur en 2021. Mais, dès 2023, les salaires qui dépasseront des seuils à définir, seront pris sur le budget plafonné.

Ainsi, par exemple, si un salaire d’un pilote ne peut dépasser les 20 millions de dollars (30 pour les deux combinés) et qu’il est en réalité payé 35, les 15 millions seront imputés sur le budget plafonné de l’équipe !

Tout le monde pense au cas de Lewis Hamilton, le pilote qui sera de loin le mieux payé du plateau à partir de l’an prochain et cette mesure peut aussi expliquer pourquoi les négociations entre Mercedes et son pilote ont été repoussées.

Selon nos sources, Hamilton pourrait donc toucher un salaire bien plus important en 2021 et 2022, et accepter en 2023 un salaire entrant dans le plafond. Ce sera la dernière occasion de contourner la règle...

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less