Formule 1

Les Renault débutent solidement dans le top 10 au Canada

Le moteur français est en forme lors des Libres 1 et 2

Recherche

Par Olivier Ferret

7 juin 2019 - 23:26
Les Renault débutent solidement dans (...)

Ce vendredi, Renault F1 a débuté le cinquantième Grand Prix du Canada avec les huitième et neuvième temps pour Daniel Ricciardo et Nico Hülkenberg sur le Circuit Gilles Villeneuve de Montréal.

Lors de la deuxième séance d’essais libres, disputée dans des conditions chaudes et ensoleillées sur l’île Notre-Dame, Ricciardo a devancé Hülkenberg pour 152/1000e de seconde seulement.

L’équipe s’est concentrée sur la recherche du meilleur équilibre aérodynamique sur un tracé typé moteur ainsi qu’aux réglages de suspension et de hauteur de caisse, puisque la piste est aussi célèbre pour ses gros vibreurs.

"La journée était plutôt bonne et nous avons beaucoup roulé. Il semble que nous soyons proches de notre objectif, mais nous en voulons encore un peu plus. Nous avons examiné le rythme de certains adversaires et nous savons qu’il nous reste du temps à trouver. L’équilibre était assez différent entre mes deux longs relais, donc nous allons déterminer lequel est le plus efficace pour disposer d’une base solide. Nous avons aussi évalué plusieurs éléments s’avérant positifs. Dans l’ensemble, c’était un bon vendredi avec beaucoup de tours sur un circuit vraiment amusant. J’aime être là !" commente Ricciardo.

"Je suis plutôt content de cette journée. C’est toujours amusant ici et j’aime vraiment ce circuit. C’était un vendredi convenable, la voiture offre de bonnes sensations, mais nous allons étudier certains aspects pour faire quelques ajustements. Notre rythme sur les relais courts était bon. C’est serré au milieu du classement, mais nous avons roulé assez tôt dans la séance et peut-être que d’autres ont pu bénéficier d’une piste plus rapide. Nos longs relais étaient aussi satisfaisants, mais il faudra surveiller le graining sur les pneus tendres ce week-end," ajoute Hülkenberg.

Nick Chester, Directeur technique châssis, souligne que "c’était une journée raisonnablement positive. Nous avions un programme avec de nombreux éléments à évaluer et nous avons bien travaillé."

"Nous avons mené d’intéressantes évaluations de pneus, car les écarts entre les composés étaient un peu différents de ce que nous attendions. La piste était très poussiéreuse ce matin et nous n’avons pas pu apprendre autant que nous le souhaitions dans la première séance, mais elle a continué de s’améliorer l’après-midi. Les EL2 étaient plus représentatifs et nous avons pu enchaîner les tours avec différentes quantités d’essence embarquée. C’était un vendredi linéaire sans vrai problème, mais, comme toujours, le peloton est très compact et nous avons un peu plus de rythme à trouver d’ici demain."

Renault F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less