Formule 1

Les progrès de Renault satisfont grandement McLaren

Le moteur français fait des progrès

Recherche

Par Olivier Ferret

1er juin 2019 - 14:19
Les progrès de Renault satisfont (...)

Nouveau directeur technique de McLaren, James Key a pu constater les progrès effectués par Renault avec son moteur. En effet, le Britannique était chez Toro Rosso en 2017 alors que l’équipe utilisait encore le bloc français.

Il revient sur les gains obtenus par le Losange en ce début de saison, pour lutter contre Honda et tenter de rattraper Mercedes et Ferrari, grâce à la nouvelle spécification introduite cette année.

"Je dois dire que Renault a fait de gros pas en avant avec leur moteur cette année," estime Key, qui avait collaboré avec Renault chez Toro Rosso en 2017.

"C’est même la plus grosse amélioration que j’ai jamais pu voir chez Renault. Nous avons pu le constater directement sur la monoplace, c’est donc très encourageant. Ce n’est pas une amélioration qui passe presque inaperçue comme c’est parfois le cas. C’est donc un plaisir pour moi de travailler avec eux à nouveau. Ma 3e fois avec eux je crois !"

Les bonnes paroles de James Key envers Renault ont trouvé le même écho chez Andreas Seidl, le nouveau directeur de McLaren F1, qui travaille lui pour la première fois avec le motoriste français.

"Je pense que nous entretenons de superbes relations avec Renault. Avec Cyril Abiteboul et les gars de Viry, nous avons une relation assez ouverte de ce que j’ai pu voir depuis mon arrivée," confirme Seidl.

"Je suis assez satisfait des progrès que Renault a réalisé en termes de puissance."

"Nous sommes très heureux de ce partenariat, mais il est également important de nous concentrer sur nous-mêmes et sur le travail que nous devons faire à Woking, car il existe encore un grand fossé avec les autres. Nous ne sommes pas là où nous voulons être en tant qu’équipe. Mon objectif principal reste de faire progresser notre monoplace."

McLaren

expand_less