Les plus grands vice-champions du monde de la F1 : Felipe Massa - 2008

A un virage près...

Recherche

Par Paul Gombeaud

6 février 2022 - 15:23
Les plus grands vice-champions du (...)

Il n’y a pas qu’en 2021 que la F1 a offert une fin de saison absolument extraordinaire, se jouant jusqu’aux derniers moments. Retour en quelques articles sur les plus grands vice-champions du monde de la F1. Aujourd’hui, Felipe Massa, en 2008...

Le dénouement de la saison 2008 de Formule 1 est sans conteste l’un des plus spectaculaires de ce sport. Lewis Hamilton arrachait le titre des mains de Felipe Massa dans le dernier virage du dernier Grand Prix de la saison, offrant un final à l’intensité rarement égalé. Pour le Brésilien, c’est le rêve d’une vie qui s’envolait ce jour-là à Sao Paulo, après une saison remplie de suspens.

S’il a joué le titre jusqu’à la dernière course de la saison, ça ne veut pas dire que 2008 avait bien commencé pour le pilote Ferrari, puisqu’il abandonne coup sur coup en Australie puis en Malaisie. Il rebondit cependant rapidement en s’imposant à Bahreïn puis en Turquie, et récidive quelques semaines plus tard au Grand Prix de France à Magny-Cours où il prend la tête du championnat.

Il sera malheureusement en perdition en Grande-Bretagne pendant que Hamilton remporte une victoire magistrale sous la pluie et devant son public, revenant à sa hauteur au championnat. Un autre moment difficile dans la saison du Brésilien intervient peu de temps après, en Hongrie. Alors qu’il domine de la tête et des épaules la course, il voit son moteur rendre l’âme à deux tours du but. C’est une victoire méritée qui part en fumée et qui lui fera perdre des points décisifs au championnat.

Ce violent coup d’arrêt ne l’empêche de s’imposer aux Grands Prix d’Europe puis de Belgique, après que Hamilton ait reçu une pénalité, mais un nouveau coup dur lui fait perdre la tête du Grand Prix de Singapour. Alors qu’il ravitaille sous régime de voiture de sécurité, Massa repart trop tôt et arrache le tuyau d’essence qu’il emmène avec lui. Il repartira dernier et perdra encore de précieux points.

Hamilton remportera lui l’avant-dernier Grand Prix de la saison en Chine devant Massa, et le Britannique compte alors 7 points d’avance au championnat, à une époque où la victoire rapportait encore 10 points. La donne est donc simple pour le Brésilien : il doit s’imposer à domicile lors de la dernière course de la saison et espérer que sn rival ne fasse pas mieux que sixième. La tâche semble difficile pour le pilote Ferrari, mais le miracle n’a pas été loin de se produire.

A Sao Paulo, Felipe Massa est à la hauteur de l’évènement et signe la pole position avant de dominer le Grand Prix de bout en bout. Lewis Hamilton évolue lui à la quatrième place avant que la pluie ne fasse son apparition à quelques tours du but. En difficulté dans ces conditions et à deux tours de l’arrivée, le Britannique se fait dépasser par la Toro Rosso de Sebastian Vettel. De plus, comme la Toyota de Timo Glock ne s’est pas arrêtée pour chausser des pneus pluie, Hamilton se retrouve sixième à deux tours de la fin et perd virtuellement le titre de champion du monde au profit de Massa.

Hélas pour le Brésilien et tout le garage Ferrari qui célébrait déjà, Hamilton parvient à dépasser Glock dans le tout dernier virage du dernier tour de la course et arrache cette si précieuse cinquième place qui lui offrira le premier de ses sept titres de champion du monde de F1. Massa gagne la course devant son public mais perd le titre pilotes pour un petit point seulement, après avoir été virtuellement couronné.

Massa aura prouvé en 2008 qu’il avait l’étoffe d’un champion du monde, et rarement un pilote sera passé aussi près de la consécration ultime. Malheureusement pour lui, il ne remportera plus aucune course dans la suite de sa carrière, mais sa plus belle victoire aura peut-être été de revenir en F1 après son terrible accident survenu en Hongrie en 2009, où il aurait bien pu perdre la vie. Il n’en reste pas moins l’un des plus grands vice champions du monde de ce sport et son nom sera pour toujours associé à l’un des grands moments de la Formule 1.

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos