Formule 1

Les Pirelli 2021 n’ont pas fait une bonne première impression à Haas F1

Mais Steiner estime surtout qu’ils sont différents et qu’il ne faut pas juger définitivement

Recherche

Par Alexandre C.

27 novembre 2020 - 19:28
Les Pirelli 2021 n’ont pas fait une (...)

16e lors des EL2, la séance nocturne vraiment représentative à Bahreïn ce vendredi, Romain Grosjean a vécu un vendredi sans histoire, ou presque : car comme chacun, le Français a été surpris de voir la pluie arriver le matin, peu avant la première séance !

« J’ai été un peu surpris ce matin quand je me suis réveillé et que j’ai vu la pluie. Le point positif est que la piste n’était pas trop chaude lors des EL1 et nous avons donc pu travailler un peu plus sur ce que sera la course. Mais cette piste est cool. C’est dur pour les pneus, il y a pas mal de dégradation - il faut vraiment les gérer. Cette piste est l’une des plus faciles pour dépasser de l’année, donc sur cet aspect, c’est toujours une course cool. Nous avons vraiment travaillé pour régler la voiture pour la course. »

Les pilotes ont cependant vécu des EL2 tout à fait normaux et Kevin Magnussen (19e de la deuxième séance) n’a pas noté de grande différence sur le bitume, même après l’arrivée de la pluie. Cependant comme son coéquipier, il n’a pu vraiment faire de tour propre et efficace en tendres.

« La piste n’était pas tout à fait humide pour commencer la journée, mais il pleuvait le matin - certainement un peu inhabituel par ici. Voyons si nous avons du temps humide demain, ce serait intéressant, mais je ne pense pas que cela ait de bonnes chances de se produire. Comme nous sommes venus ici de nombreuses fois, nous n’expérimentons peut-être pas autant que nous l’avons fait sur certains des autres circuits récents parce qu’ils étaient nouveaux. Nous nous sommes un peu plus concentrés sur l’équilibre de la voiture et sur le travail de mise au point général. Il y a peut-être un peu moins d’adhérence que l’année dernière, mais dans l’ensemble, je pense que les choses ont été plus ou moins comme nous l’avions prévu en venant ici. »

Günther Steiner, le directeur d’écurie, estime que ce ne fut " pas une mauvaise journée " pour Haas et ambitionne de placer " au moins une voiture en Q2. »

Il s’est surtout exprimé sur les Pirelli C3 de 2021, qui ont été testés aujourd’hui. Lewis Hamilton les a vertement critiqués ne disant préférer les pneus 2019... Sans parler de mauvais pneus, Günther Steiner évoque des Pirelli différents et préfère suspendre son jugement.

« Nous devons encore examiner les données pour voir ce que les pneus font, ce qu’ils ne font pas, mais sinon nous avons appris les choses normales que nous apprenons en EL1. »

« Je viens de quitter le débriefing… il y a eu un peu de discussion, sur le ressenti de ces pneus. Ils n’étaient pas très confortables au début. Ils sont différents, définitivement différents des pneus de maintenant, mais je pense qu’en les faisant rouler la première fois, nous devons trouver un peu l’équilibre qu’il faut dans la voiture en parcourant les données et pour adapter la voiture davantage aux pneus. Je pense qu’il serait trop tôt pour tirer des conclusions après un essai sur une piste qui s’améliore de minute en minute, évidemment, parce qu’elle est verte. J’espère que nous en apprendrons un peu plus, mais en général, à chaque fois que quelque chose de nouveau arrive, les gens n’aiment pas le changement, les pilotes n’aiment pas le changement, alors pour l’instant, c’est comme si nous ne savions pas si c’était une bonne évolution ou non. »

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less