Les pilotes Williams terminent derniers du Sprint à Imola

La FW44 dégrade bien trop ses pneus face au reste du peloton

Recherche

Par Paul Gombeaud

23 avril 2022 - 19:06
Les pilotes Williams terminent (...)

Le Sprint d’Imola n’aura guère souri à Williams F1, qui conclut l’épreuve aux deux dernières positions à plusieurs secondes du reste du peloton. 18e, Alex Albon a eu besoin de surpiloter pour tenir le rythme de la concurrence mais sa FW44 n’en avait tout simplement pas les capacités.

"Ce fut une dure journée. Nous n’avions pas le rythme des autres voitures et je devais donc attaquer, ce qui a détruit mes pneus. C’est un peu un cercle vicieux. Nous semblons souffrir davantage avec le pneu tendre, nous devons donc continuer à travailler là-dessus. Nous avons gagné quelques positions lors de ce Sprint, avant de reculer à nouveau, nous verrons donc ce soir ce que nous pourrons faire pour continuer à progresser."

Nicholas Latifi a lui terminé 19e et bon dernier de ce Sprint. Et même une stratégie légèrement différente - le Canadien était le seul avec les Haas à avoir chaussé les medium - ne lui aura pas permis de viser mieux.

"C’était une après-midi délicate pour nous. C’est bien d’avoir disputé le premier Sprint de l’année mais nous étions en difficulté. Nous avons tenté quelque chose de différent en chaussant les medium mais nous devons trouver un moyen d’améliorer notre rythme de course. Le Grand Prix sera bien plus long alors peut-être que nous pourrons tirer plus de ce weekend."

Responsable de la performance chez Williams, Dave Robson espère que le Grand Prix, qui offrira davantage de stratégies que le Sprint, apportera un résultat plus positif que celui de ce samedi après-midi.

"C’était bien de pouvoir rouler sur le sec et nous étions raisonnablement satisfaits ce que nous avions trouvé lors des EL2. Nous nous attendions à une forte dégradation du pneu tendre lors du Sprint mais dans l’ensemble, ça a permis à Alex de progresser. Etant donné que la majorité des autres pilotes avait fait le même choix, nous avons eu moins d’opportunités que ce que nous espérions mais nous pouvons encore progresser demain. Nicholas a lui opté pour le medium avec l’espoir de rattraper d’autres pilotes en fin de course, mais il a lui aussi souffert de dégradation malheureusement."

"La météo semble bonne pour demain et le Grand Prix offrira bien plus d’options stratégiques que le Sprint, il y a encore beaucoup à faire à Imola."

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos